Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

L’année franco-allemande a déjà connu les grands événements politiques et médiatiques à Reims, Ludwigsbourg et Berlin d'une part, et les multiples manifestations initiées par les communes jumelées, les associations et les citoyens engagés sur le terrain d’autre part. L'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) y prend aussi une part active : le concours « 50 ans, 50 projets » a donné lieu à plus de 260 candidatures et les événements dans le cadre de l’initiative « 50 ans, 50 journées d'actions » se sont succédés depuis la mi-mai, tel un compte à rebours, jusqu’au 5 juillet. L'objectif : inciter un maximum de nos partenaires à s'impliquer à leur manière dans cet anniversaire. Les 5 et 6 juillet, l'OFAJ sera à l'honneur à Paris. Nous y célébrerons nos 50 ans avec nos partenaires, nos amis ainsi que de nombreux jeunes. Au programme : une fête populaire et une série de concerts, ouverts à tous. A cette occasion, nous porterons un regard rétrospectif sur ces cinq décennies d'échanges qui se sont déployés dans un espace progressivement pacifié et libre. Nous nous tournerons également vers l’avenir. Quel bilan l'OFAJ peut-il tirer de ses 50 ans d'existence ? Huit millions de participants à ses programmes d'échange, quelque 200 000 par an à l'heure actuelle, un réseau de près de 7 000 partenaires avec lesquels l'OFAJ réfléchit et agit et une multitude de rencontres qui ont donné naissance à bien des amitiés et mariages transfrontaliers. Ces expériences concrètes de l'altérité mais également de la compréhension de la langue, de la culture et des habitudes du pays voisin constituent un bien précieux dont la valeur ne nous apparaît pleinement que depuis quelques années avec le développement de la crise en Europe. Nous devons transmettre ce bien précieux aux plus jeunes. Il touche au dialogue entre les générations – les tout premiers participants aux programmes de l'OFAJ atteignent aujourd'hui l'âge de la retraite – mais également à tous les aspects du dialogue franco-allemand dans un cadre européen ; les choses changent et bien des certitudes établies de longue date sont aujourd'hui remises en question. 50 ans d'échange entre les sociétés civiles ont néanmoins forgé une confiance capable de résister aux épreuves à venir. L'OFAJ entend accompagner les mutations actuelles. Nous voulons élargir le champ de notre action en proposant au plus grand nombre de jeunes possible des deux pays des programmes qui leur correspondent. Nous voulons mieux mettre en évidence la valeur ajoutée réelle de nos échanges, que ce soit en termes de formation professionnelle ou d'articulation entre cursus scolaire et parcours extrascolaire. Emparons-nous des sujets d'avenir comme le développement durable sous toutes ses formes. La France et l'Allemagne en Europe : voilà comment nous envisageons l'avenir !

Béatrice Angrand – Markus Ingenlath

Secrétaires généraux

Découvrez-en plus dans la lettre info n°41 !