Le jury a délibéré : c’est Ouassila Arras qui part pour Berlin dans le cadre du nouveau programme de résidence artistique ALLER & ZURÜCK. La jeune artiste vit et travaille à Reims. Elle est diplômée de l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims et lauréate du prix Prisme – avec son œuvre Photos de famille pour le Musée des Beaux-Arts de Reims.

À l’aide de matériaux simples et d’objets domestiques collectés dans le quotidien, Ouassila Arras questionne la mémoire identitaire. Elle remonte le fil d’une histoire franco-algérienne parcellaire, éclatée par l’exil, la guerre, les silences et les tabous, à travers les récits de son histoire familiale – absente des récits officiels et traversée de problématiques identitaires et politiques. Sa recherche est ponctuée de multiples déplacements, en Algérie, à Chicago, à Berlin. Une façon pour l’artiste de se « déterritorialiser » en collectant archives et témoignages dans un aller-retour d’actualisation entre passé et présent.

Elle a déjà présenté plusieurs expositions dans différents musées et galeries. Et à partir de ce mois de juillet, elle sera présente au Künstlerhaus Bethanien dans le cadre de sa résidence artistique à Berlin.

Mené par les Instituts Goethe de Nancy et de Strasbourg et le Bureau des arts plastiques de l’Institut français d’Allemagne (Berlin), le programme de résidences AZ -  ALLER & ZURÜCK est soutenu par l’OFAJ - Office franco-allemand pour la Jeunesse, la DRAC Grand Est et le Centre français de Berlin.

En savoir plus sur AZ - ALLER & ZURÜCK