Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

9 novembre 1989. Une date gravée dans la mémoire de nombreux Allemands, Européens et citoyens du monde. Eprouvant, bouleversant, fascinant… Beaucoup se souviennent de ce moment qui a marqué la fin du clivage Est-Ouest, la renaissance d’une Allemagne réunifiée et prête à affronter l’avenir : c’est la chute du mur de Berlin. Le 9 novembre 2014, 25 années auront passé.

A l’occasion de cet anniversaire, nombreuses sont les manifestations culturelles organisées à travers l’Allemagne et notamment à Berlin. Pour ce jour historique et festif, des événements spéctaculaires et des expositions envahiront la ville, des visites guidées à vélo ou à bord d’anciennes voitures de l’Est seront organisées... Par ailleurs, des installations lumineuses parsèmeront le centre-ville et ses lieux symboliques sur une douzaine de kilomètres le week-end du 8 et 9 novembre. Un lâché de ballons blancs dans les airs est également au programme, symbole de la révolution pacifique de 1989.

Pas si loin que ça, en France par exemple, les instituts Goethe s’investissent à leur manière : rencontres, projection de films… A Lyon, le film « die Familie » (la famille) de Stefan Weinert sera diffusé le 18 novembre avec la présence de l’auteur et du réalisateur. Un documentaire rempli de témoignages poignants des proches des victimes. A Erstein, Nancy, Metz, Colmar ou encore Verdun, c’est le film documentaire « bis an die Grenze » (jusqu’à la frontière) de Claus Oppermann et Gérald Grote dans lequel étudiants, parents et garde-frontières témoignent qui captivera le public. A Paris, une soirée musicale, audiovisuelle et artistique animée par Katja Petrovic était organisée le 27 octobre. Sous la forme d’une uchronie, plus de 60 auteurs et artistes ont participé à la réécriture de l’histoire. « Et si le mur de Berlin n’était pas tombé ? » Aperçu en vidéo ici.

Cette période forte en émotions est toujours présente dans les esprits et a marqué de nombreuses générations. Vécue ou non, elle restera inoubliable…

Sur les réseaux sociaux