La session annuelle du Conseil d’orientation de l’OFAJ a eu lieu ce mardi 23 juin sous forme de visio-conférence franco-allemande.

Les débats vifs ont sans surprise porté en partie sur les conséquences de la crise du Covid-19, les potentiels projets phares de l’année 2021 et l’orientation stratégique des rencontres de jeunes franco-allemandes et trinationales.

Pour que les échanges continuent et que les mobilités reprennent, les 24 membres issus des domaines de l’économie, du sport, de l’enseignement scolaire et supérieur, de la culture, de la société civile ont discuté des développements numériques. La crise du Covid-19 rend en effet indispensable les déclinaisons numériques des rencontres de jeunes franco-allemandes et trinationales. Le potentiel de ces développements pour accompagner et compléter des échanges physiques de jeunes de France, d’Allemagne et d’Europe représente une réelle valeur ajoutée.

Les jeunes ayant moins d’opportunités seront encore plus touchés par la crise du Covid-19. Dans le contexte actuel de difficultés économiques et sociales, il est essentiel de renforcer les efforts pour que ce groupe cible ait accès aux programmes de l’OFAJ et donc poursuivre et développer la stratégie Diversité et Participation. Le Conseil d'administration de l’OFAJ a décidé lors de sa 15e session en janvier 2020 de pérenniser l’objectif chiffré d’atteindre 20 % de participantes et participants de ce public cible au-delà de 2020. En 2019, l’augmentation des contributions gouvernementales a eu un impact direct : avec ses programmes, l’OFAJ a pu atteindre 19,1 % de jeunes ayant moins d’opportunités.

Les représentantes et représentants jeunesse français et allemands ont apprécié le projet du Plan d’action 2021 qui a été discuté lors de cette session. Ils saluent l’action à destination de l’engagement des jeunes en faveur de la protection de l'environnement. L’engagement et l’échange des jeunes d’Allemagne, de France et d’Europe sera en effet renforcé en 2021 à travers de nombreux projets et appels à participation autour des sujets tels que l’Europe, la protection de l’environnement, le développement durable, les partenariats à l’échelle régionale, l’apprentissage interculturel et le numérique.