Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

A ce qu’on dit, ceux qui s'engagent pour la société vivent en moyenne sept ans de plus que les autres. Super nouvelle ! Voilà une raison de plus de s’engager, selon le Président Joachim Gauck. Chaque année, celui-ci invite, dans sa résidence officielle à Berlin, les hommes et les femmes qui s'engagent depuis plusieurs années dans ces activités „qui prolongent de l'espérance de vie“. Les deux Jeunes Ambassadrices OFAJ Anne et Julia ont été conviées en exclusivité à cette fête citoyenne au parc du Château de Bellevue.

Ouvrir de temps en temps sa boîte aux lettres paraît superflu à plus d'un. C'est déjà pas mal quand on y pêche autre chose qu'une facture ou un quelconque prospectus. Mais quand c'est Monsieur Le Président en personne qui vous écrit, là, c'est la classe ! Et c'est ce qui est arrivé à nos Jeunes Ambassadrices OFAJ Anne, de Halle, et Julia (Communication). Un honneur particulier, qui est donné chaque année à 4500 personnes – pas juste comme ça, mais pour de bonnes raisons. Par cette fête, le Président de la République fédérale souhaite adresser ses remerciements à ceux qui s'engagent, à leur manière, pour la société. Un hommage non négligeable rendu aux activités des Jeunes Ambassadeurs OFAJ, qui interviennent depuis plusieurs années au service de l'amitié franco-allemande.

Le 5 septembre dernier, le grand jour était arrivé et les portes du château de Bellevue se sont ouvertes. Anne et Julia ont pu flâner sur le tapis rouge fortes de leur célébrité d’un jour, monter les escaliers jusqu'au hall d’entrée du château blanc et rejoindre ainsi le parc où se tenaient les réjouissances. Un grand pavillon blanc, une grande scène, et un océan de tables.

Avant le discours tant attendu, il y avait le temps de faire le tour du parc. Plusieurs stands sur le thème du bénévolat et d’organisations d'intérêt public (pour une fois, ce n'était pas Anne qui tenait un stand OFAJ ! Elle pouvait être elle-même visiteuse) s’y trouvaient : pour voir, assister, participer et toucher.

L'heure tournait quand l'hôte et sa compagne firent leur entrée sur scène. C'est avec beaucoup d'humour et de cœur que le Président de la République fédérale d’Allemagne Joachim Gauck a remercié, dans son discours, les très nombreux invités pour leur engagement en faveur de la société. Il NOUS a remerciées, de brûler passionnément pour un sujet qui nous tient à cœur, d'y sacrifier notre temps libre et d'être là pour les autres – même quand c'est dur, que ça prend du temps, et que nous pourrions établir d’autres priorités dans notre vie privée. Une réelle reconnaissance de l’engagement couronné de succès qui est le nôtre en tant que Jeunes Ambassadeurs OFAJ – que ce soit en tenant des stands d'infos, en intervenant dans les établissements scolaires, ou en organisant des flashmobs pour l'Europe et l'amitié franco-allemande ! L’engagement de ces jeunes bénévoles de l'OFAJ a recueilli les éloges du numéro 1 de l'État allemand et cela nous rendu très fières.

Lorsqu’un jeune garçon a remonté l’allée centrale pendant le discours du Président afin d’obtenir la meilleure perspective pour sa photo de Joachim Gauck, ce dernier fit une digression : « Oui, jeune homme vient t’assoir à ma place, elle est encore vide. Et nous verrons ce qu’il adviendra de toi – peut-être que toi aussi tu seras un jour Président ! ». Cette proposition a été largement applaudie par l’ensemble des convives.

Ce fut une belle fête : des gens de tous âges, tous engagés. La super musique d’ Andreas Bourani, BAP et du jeune groupe Mateo de Dresde. Et ceux qui n'étaient pas tentés par les victuailles, les rafraîchissements et la musique, pouvaient parcourir le château et y voir comment le Président s'y prend pour faire dresser les tables d'un banquet d'état. Pour conclure, le Président est monté sur scène, pour dire au revoir, et laisser place à...un feu d'artifice !