Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Le 19 février a eu lieu le 16e Conseil des ministres franco-allemand à Paris. Il s’est achevé par une déclaration commune stipulant que « dans le cadre du soutien à l'engagement des jeunes Français et Allemands, le Volontariat franco-allemand fondé sur la réciprocité sera renforcé », notamment dans les secteurs du développement durable et de l’environnement, du social, de la culture et des jumelages. L'Agence du Service Civique, le Ministère allemand de la Jeunesse et l’OFAJ « soutiendront particulièrement la participation de volontaires aux projets mis en œuvre dans le cadre du Centenaire de la Guerre de 1914/1918. ». A quelques mois des élections européennes qui placent au cœur la question de l’engagement, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) se félicite de cette décision qui fait écho aux revendications des jeunes eux-mêmes.

En effet, développer et faciliter l’accès au volontariat afin de soutenir les jeunes dans leur orientation et leur entrée sur le marché du travail – telle est également l’une des volontés exprimées dans l’Appel de la jeunesse aux responsables politiques, né du projet eParticipation « L’Europe, c’est mon avenir, si… » :

Avec ce Conseil des ministres qui a eu lieu 95 jours avant les élections européennes l’OFAJ lance sur Twitter l’opération « 95 propositions pour un avenir européen » et fait connaître ces 95 propositions de l’Appel de la jeunesse :