Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Un témoignage de la Jeune Ambassadrice OFAJ Julia :

Ce salon, c’était un endroit de rencontre, une occasion d’échange avec les intéressés du franco-allemand ! Un moment convivial passé avec les collègues des stands d’à côté, le Goethe Institut, et Europe Directe.

Mais les jeunes ambassadeurs à Aquitec, c’est surtout la recherche de nouveaux participants, qui, déambulant dans les allées du salon, aspirent à de nouvelles expériences culturelles et linguistiques !

La bataille des parents qui souhaitent envoyer leurs enfants faire des cours intensifs d’allemand, contre les rêves d’aventure des collégiens et lycéens qui supplient leurs parents de les laisser partir quelques mois en Allemagne !

Voici notre réponse : avec l’OFAJ, il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges !

Des subventions pour les cours d’allemands, la réalisation de projets individuels, l’accomplissement d’un stage en entreprise, ou encore faire la connaissance d’un correspondant avec lequel on peut passer une année !

« C’est trop cool ! » se sont esclaffés plusieurs collégiens,

« Ca, c’est une expérience d’avenir ! » nous a répondu une Maman

« Tiens, ça sera l’occasion d’améliorer un peu ton niveau, tu crois-pas ? » a rétorqué un Papa

Parmi les brochures que nous avons proposé, le programme Voltaire a rencontré un franc succès. « Vous m’avez convaincu, je pars demain pour l’expérience Voltaire » ironise un parent. « Il ne reste plus qu’à convaincre mon fils… » Il repartira donc avec le fameux « Voltaire en Poche », petite compil’ des moments forts relatés par des anciens participants. Nous avons distribué également beaucoup de documentation pour le projet individuel en Allemagne. Les lycéens et les étudiants étaient, eux, intéressés par les stages subventionnés. Il n’en est pas moins que les Jobs dans la ville Jumelés ont tous disparus de notre étalage!

Une chose est certaine, les goodies ont fait leur petit effet. Stylos, règles, crayons sont souvent le prétexte pour engager la conversation, et, peut-être faire naître de nouvelles envies, de nouveaux projets. Nos visiteurs se souviendront de notre stand en ouvrant leur trousse…

Ceux qui ne connaissaient pas l’OFAJ, voire ceux qui n’étaient pas du tout intéressés par les allées du secteur international à AQUITEC, nous ont donné du fils à retordre ! Pour cette cible là, nous avions simplement pour objectif de faire connaitre l’office franco allemand de la jeunesse. Car le principe du bouche-à-oreille est impressionnant et multiplie nos chances de faire parler de nous !

« Vous semblez avoir beaucoup de prospectus dans la main, souhaiteriez vous un petit sac offert par l’OFAJ ? - Ah super, merci beaucoup, mais c’est qui l’OFAJ ? » BINGO !

Même si cela n’a pas toujours marché aussi facilement, nous étions contentes de notre journée et de nos rencontres…mais aussi très fatiguées !

Ce fut notre tout premier salon, et nous en garderons un très bon souvenir : parler d’un pays, dont la culture et l’art de vivre nous passionne. Parler de son expérience et donner l’envie aux jeunes de vivre la même, de partir pour assurer son avenir professionnel et en revenir grandi.

Voilà notre mission de Jeunes Ambassadeurs…