La crise du COVID n’a pas seulement touché le cœur des activités de l’OFAJ, elle a surtout porté un coup de frein aux rencontres de jeunes ainsi qu’aux activités de nos partenaires.

Dans les mois à venir, les mobilités continueront à être impactées par les effets de la crise sanitaire. C’est pour cette raison que nous avons souhaité adapter notre soutien pendant le second semestre 2020, afin d’encourager la reprise des échanges de jeunes. À travers cette démarche, nous voulons prendre en compte les besoins de nos partenaires.

Une série de dérogations aux Directives de l’OFAJ est donc entrée en vigueur le 1er juillet et restera valable jusqu’au 31 décembre 2020. Ces dérogations concernent principalement trois domaines : la hausse des taux de subvention, l’éligibilité des rencontres en ligne au subventionnement et la suppression des délais pour le dépôt de demandes de subventions.

Leur mise en œuvre intervient à travers différentes mesures comme les assouplissements administratifs, l’appel à projet « Renforcer l’échange – dépasser la crise ensemble » et l’appel à participation « Des rencontres à distance pour rester proches ».

Malgré ou justement en raison de la crise, nous souhaitons plus que jamais, aux côtés de nos partenaires, permettre au plus grand nombre de jeunes, et notamment à ceux les plus éloignés des dispositifs de mobilité, de profiter des bénéfices des échanges interculturels.

Les dérogations aux Directives en détail.