Cet ouvrage est le résultat d’un projet de recherche franco-allemand qui avait pour but d’analyser les éléments structurels qui pouvaient représenter un frein ou bien au contraire un levier pour la mobilité scolaire.

La question de la mobilité pour l’institution scolaire était au centre de cette interrogation. L’étude a porté en particulier sur les établissements scolaires faisant preuve de bonnes pratiques. Des entretiens ont été menés avec des directrices et directeurs d’établissement qui ont ancré la mobilité dans l’institution, indépendamment de l’enseignement des langues.

Centré sur le sens du rapport à l’institution scolaire pour les directions d’établissement, cet ouvrage s’adresse non seulement aux étudiantes et étudiants – qui se destinent ou non au métier de professeur –, ainsi qu’au corps enseignant et au personnel d’encadrement.