Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Le 28 janvier se tenait, au lendemain de la semaine franco-allemande, la réception des vœux de l’OFAJ à Berlin. Deux Jeunes Ambassadeurs OFAJ, Ina Litterst et Benjamin Kurc, ont pour l’occasion pris les micros et animé la soirée dans le magnifique bâtiment de la Kalkscheune. 

« J’apprécie beaucoup le fait que l’OFAJ ait fait confiance aux Jeunes Ambassadeurs OFAJ pour gérer des événements officiels tels que la réception des vœux. Cela motive à s’impliquer encore plus ! » nous a confié Ina.

Tous les ans, à l’occasion de cette soirée, il est d’usage de mettre un coup de projecteur sur un thème ou un projet spécifique à l’OFAJ. Cette année, c’était le Club OFAJ qui était à l’honneur. Ça ne vous dit rien ? Voici une petite vidéo que vous devriez regarder…

Markus Ingenlath, Secrétaire Général de l’OFAJ, a présenté ses voeux dans un discours, se félicitant des nombreux succès de l’année passée et se réjouissant déjà des projets que propose la nouvelle année. Puis ce fut au tour de Manuela Schwesig, Ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse, de tenir un discours dans lequel elle a exprimé toute la joie que lui inspire l’OFAJ dans le cadre de la paix européenne et de l’apprentissage interculturel entre les jeunes de France et d'Allemagne. Nos deux Jeunes Ambassadeurs OFAJ ont alors repris les commandes de la soirée et ont demandé à quatre intervenants, tous avec des parcours très différents, de raconter leur relation à l’OFAJ. Avec beaucoup d’humour, les quatre invités ont raconté leurs histoires pleines d’anecdotes, parfois nostalgiques et toujours touchantes, à une assemblée passionnée par leurs récits. 

« Les quatre témoins sur scène étaient les preuves vivantes du succès des programmes d’échange de l’OFAJ – impressionnant comment cet expérience franco-allemande a influencé leur vie personnelle et professionnelle. Pour moi, cette discussion transgénérationelle était exceptionnelle car elle m’a montré ce que l’OFAJ a atteint à travers les 51 dernières années. » nous a confié Ina.

La soirée s’est prolongée par un cocktail pendant lequel les invités ont pu s’inscrire directement sur le Club OFAJ grâce aux tablettes numériques dont étaient équipés quelques Jeunes Ambassadeurs et volontaires de l’OFAJ.

Puis, à 21h30, la salle de concert de la Kalkscheune s’est enflammée au son franco-allemand des Wayfarers, des Dirty Honkers et des Geschwister Schumann. Une ambiance intimiste, électrique, novatrice et fédératrice s’est installée pour le plus grand bonheur de tous, rendant cette soirée inoubliable. Un mélange des genres musicaux, une vraie diversité dans le public, la gratuité des concerts le rendant accessible à tous : de très belles valeurs que ne manquent pas d’appliquer l’OFAJ. Une véritable réussite ! Merci l’OFAJ !

Emilie-Marie Vieuble