Lille, ma ville de Jeune Ambassadrice

Mélissa, 25 ans, a naturellement souhaité réaliser son premier mandat de Jeune Ambassadrice OFAJ dans la région qui l'a vue « naître et grandir » : les Hauts-de-France. A Lille, mais aussi d'autres villes de cette grande région, elle multiplie les actions pour faire connaître l'OFAJ. Passionnée par le franco-allemand, la jeune étudiante réalise actuellement son stage de fin d'études au CEFIR de Dunkerque dans le cadre de son Master. Portrait.

Pourquoi as-tu décidé de devenir Jeune Ambassadrice ?

J’ai découvert le réseau des Jeunes Ambassadeurs OFAJ lorsque je suis allée dans les locaux de l’OFAJ à Berlin. Je ne connaissais alors que très peu cette organisation, et je dois dire que j’ai été surprise de découvrir toutes les offres qu’elle propose. Être Jeune Ambassadeur c’est s’engager pour véhiculer les valeurs européennes, c’est donner l’envie de découvrir une nouvelle culture, c’est représenter l’OFAJ auprès des jeunes et leur présenter tout ce qu’il est possible de faire.

Qu'aimes-tu à Lille, ville où tu exerces ton mandat ?

Ce que je préfère à Lille, c’est la Vielle Bourse. C’est un magnifique endroit où on trouve des bouquinistes, des ventes de collections. Des artistes investissent souvent le lieu et en été, il n’est pas rare de voir des couples danser le tango !

Quelle est la spécificité de cette ville ?

Lille est une grande ville cosmopolite, qui propose une grande diversité d’offres culturelles et n’oublions pas qu’elle a été capitale Européenne de la culture en 2004 ! Lille c’est un coup de cœur, une ville qui garde les stigmates d’un passé industriel mais qui renaît de ces cendres grâce à des entreprises et start-up dynamiques !

Ce qui emblématique de Lille, c’est la Braderie qui a lieu le premier week-end de septembre où on peut déguster le fleuron de la gastronomie nordiste : les moules-frites !

Mais Lille, ce n’est pas qu’une Grand’Place magnifique, un beffroi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est aussi un carrefour européen. Il faut moins de deux heurs pour atteindre trois grandes capitales européennes : Bruxelles, Londres et Amsterdam.

De plus, Lille est la ville où les gens sont les plus sympas !;-)

Peux-tu nous parler d'un projet qui te tient à cœur ?

C'est à Lille que la deuxième conférence de Route NN aura lieu du 22 au 25 juin 2017.L’initiative Route NN entre la région Hauts-de-France et Rhénanie du Nord-Westphalie a été inaugurée lors d’une première conférence à Düsseldorf où plus d’une soixante de professionnels des métiers de la jeunesse (professeur, éducateur, formateur…) ont réfléchi ensemble à la dynamique franco-allemande,et aux méthodes à employer pour que TOUS les jeunes puissent participer à une mobilité. Ce rendez-vous a aussi été l’occasion de créer des partenariats au niveau local mais également entre les deux pays. L’édition à Lille permettra d’approfondir ces réflexions et d’accueillir de nouvelles structures dans le réseau et d’imaginer de nouveaux projets franco-allemands.

Quelles actions as-tu déjà réalisées ?

Avant mon mandat officiel, j’ai eu la chance de tenir un stand avec une JAO (Hélène Boignart) au salon Cap sur le Monde qui est LE rendez-vous à Lille des jeunes (et des moins jeunes) qui souhaitent faire une mobilité, dans le cadre scolaire/universitaire ou non. Cette première expérience m’a permis de me familiariser avec le futur rôle que j’allais endosser.

J’ai réalisé deux actions à Roubaix, dans la métropole lilloise. Pour la journée franco-allemande, avec Lina Werry, l’intervenante MobiKlasse, nous sommes intervenus dans un collège. Nous avons proposé des activités ludiques en allemand et présenter l’OFAJ et les programmes qui pourraient intéresser les élèves, notamment le programme Brigitte Sauzay. Les jeunes ont même fait un article sur cette matinée dans le journal du collège.

Mon campus étant à Roubaix, j’ai proposé une projection du film Frantz, un film de François Ozon à propos d’une relation entre un Français et un Allemand sur fond de Première Guerre mondiale.

N’ayant pas envie de me cantonner à Lille, j’ai également effectué d’autres actions dans le cadre de mon mandat à travers la région Hauts-de-France, généralement des salons ou des festivals des langues.

Quels sont tes futurs projets dans cette région en tant que Jeune Ambassadrice ?

Le samedi 20 mai, avec d’autres JAO nous allons tenir un stand et proposer une initiation de langue allemande lors du festival des langues et des cultures de Santes, en métropole lilloise.

Je voudrais continuer de rencontrer les jeunes pour leur parler de l’importance de faire l’expérience de la mobilité et de découvrir notre voisin allemand qu’on connaît pourtant si peu.

Avec toutes ses actions et projets franco-allemands, Mélissa nous prouve donc son engagement et ses valeurs ! La jeune française souhaite renouveler son mandat l'année prochaine dans la même région – c'est tout le bien qu'on lui souhaite !

Titel: Foedora BraconneEnvie d'entrer en contact avec un Jeune Ambassadeur de la région Hauts-de France ? N’hésitez pas à les contacter !

Titel: Mélissa KhelladiMélissa Khelladi : melissa.khelladi@jeunesambassadeurs-ofaj.org (Lille)

Titel: Foedora BraconneFoedora Braconne : foedora.braconne@jeunesambassadeurs-ofaj.org (Lille)

Titel: Stefano MontanaStefano Montana : stefano.montana@jeunesambassadeurs-ofaj.org (Lille)

Titel: Raphaël BastianRaphaël Bastian : raphael.bastian@jeunesambassadeurs-ofaj.org (Marcq-en-Baroeul)

       Marlene Haas : marlene.haas@dfjw-juniorbotschafter.org (Dunkerque)

Titel: Hélène  BoignardHélène Boignard : helene.boignard@jeunesambassadeurs-ofaj.org (Dunkerque)

Titel: Agathe JenfferAgathe Jenffer : agathe.jenffer@dfjw-juniorbotschafter.org (Annoeullin)

Sur les réseaux sociaux