Le travail mémoriel est indispensable pour garantir le vivre-ensemble. Quels seront nos rapports au souvenir dans les prochaines années ? De nombreuses questions sont toujours sans réponse. Nous faisons face à de multiples défis qui se seront résolus que dans la concertation, dans l’échange et grâce au travail en réseau. C’est la raison pour laquelle l’OFAJ intensifie ses activités sur les questions historiques et mémorielles. Un nouveau partenariat a été conclu avec le Mémorial de la Shoah en France et avec le Haus der Wannsee-Konferenz en Allemagne. Grâce à ces deux acteurs incontournables du travail mémoriel de part et d’autre du Rhin, de nouveaux projets franco-allemands – scolaire et extrascolaire – verront bientôt le jour.

Cette coopération a pour ambition de faciliter la mise en réseau des mémoriaux en France, en Allemagne et dans d’autres pays. Elle permettra d’élaborer des ressources pédagogiques sur les cultures mémorielles et la pédagogie des rencontres pour les échanges de jeunes au format numérique. Des formations pour le corps enseignant et pour les équipes d’animation sont également prévues. L’OFAJ est actif dans le travail de mémoire et l’éducation à la paix depuis de longues années, avec, par exemple, la publication d’un vade-mecum pédagogique pour les rencontres internationales de jeunes.

La signature avec le Mémorial de la Shoah a eu lieu en présence de Beate et Serge Klarsfeld, qui assurent le patronage de cette coopération. Par la suite, une visite de l’exposition « homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie  » a été organisée.