Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Pâques pointe son nez – en Allemagne comme en France. Ce qui signifie dans les deux pays : bons  repas et chasse aux œufs. La manière de le vivre, elle, diffère! Tour des points communs et différences de cette fête, par les Jeunes Ambassadeurs.

Quelle que soit la rive du Rhin : le long week-end de Pâques est l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis. Si en France le lundi de Pâques est férié, en Allemagne s'y ajoute aussi le vendredi précédent „Karfreitag“ ou Vendredi saint (attention, exceptions régionales : le Vendredi saint est aussi férié en Alsace, Moselle, Guadeloupe, Guyane, Martinique et à la Réunion). Le plus gros point commun reste... le temps libre, youpi !

Pâques n'est pourtant pas vécu avec la même intensité en France et en Allemagne. En France, état et religion sont strictement séparés par la loi – tandis qu'en Allemagne, la relation état et religion est très proche. « Je viens de découvrir avec étonnement le TANZVERBOT…, nous dit, étonné, le Jeune Ambassadeur Loïc, c'est fou ce que l'église peut avoir comme influence sur la société ! ». Dans certains états allemands, il est interdit de danser pendant Pâques, et ce du jeudi au lundi. On éteint la musique. Silence. Absence de danse, ce qu'explique bien Wikipedia ici – et en raison du fédéralisme, chaque état a ses propres législations quant au „Tanzverbot“. Une petite astuce : passez le week-end de Pâques en France, il n’y a pas d’interdiction, on peut y danser !

Autre tradition importante : les œufs de Pâques. L'apothéose pour les enfants ! Si en France on part à la chasse aux œufs dans un jardin, en Allemagne on se contente de les chercher et les trouver sans pour autant qu'il s'agisse d'une „chasse“. La chasse à Pâques en Allemagne nous ferait tomber sur... le lapin de Pâques, une espèce pas vraiment présente en France, où l'on trouvera plutôt des poissons en chocolat.

Bien, maintenant que ces questions animalières sont éclairées… Les Allemands se demandent : « Mais alors, si chez nous c'est un lapin qui apporte les œufs... ce sont les poissons en France ? ». Pas du tout! En France et surtout dans le Sud-Ouest, la tradition a une autre explication. En effet, les cloches des églises partent quelque jours à Rome recevoir une consécration, et de là elles reviennent avec des petites délicatesses et autres chocolats, qu'elles lâchent sur le vol du retour dans les jardins français. Une pluie de chocolats ! Voilà pourquoi les cloches ne sonnent pas pendant quelques jours... elles ne sont pas là. Joyeuses Pâques !