Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.
Prix des jeunes talents de l’OFAJ revient à Hanna Gieffers et Alain Le Treut pour leur documentaire multimédia « Détenu / libéré »

Le Prix franco-allemand du journalisme 2014 a été décerné hier soir dans les locaux de la ZDF à Berlin. Ce prix récompensant des journalistes de plusieurs catégories (vidéo, audio, presse écrite et multimédia) est doté d’une somme globale de 28 000 euros. Sont récompensées les contributions visant à favoriser une meilleure compréhension mutuelle entre la France et l’Allemagne.

Le Prix des jeunes talents, financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (4 000 €), revient à Hanna Gieffers et Alain Le Treut pour leur documentaire multimédia « Détenu / libéré » disponible sur www.detenulibere.eu

Le Prix des jeunes talents de l’OFAJ récompense les jeunes journalistes de moins de 31 ans qui grâce à leur contribution renforcent la coopération journalistique entre la France et l’Allemagne et favorisent la compréhension des deux côtés. Les coproductions franco-allemandes sont privilégiées.

Les autres prix ont été attribués : aux journalistes du magazine en ligne paroli ayant participé au projet « Kopf oder Zahl » (www.kopfoderzahl.eu, catégorie Multimédia), à Clemens Hoffmann pour « Das Kartell der Perlen - Wie die Champagne die Preise macht » (WDR5, catégorie Audio), à Sabine Jainski et Ilona Kalmbach pour « Le grand écart des femmes qui ne dansent pas » (WDR/ARTE, catégorie Vidéo) ainsi que à Marie-Pierre Lannelongue et Elisabeth Raether au nom de tous les journalistes ayant participé au numéro spécial « France-Allemagne – Ich Liebe Dich (moi non plus) » et « Wie sagt man auf Französisch Es ist Liebe? » (M le Magazine du Monde et ZEIT Magazin, catégorie Ecrit).

Le Grand Prix des médias, qui appartient également au PFAJ, a été décerné à Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien Président français a également reçu cette distinction au nom de l’ex-chancelier allemand Helmut Schmidt, qui ne pouvait pas être présent.

L’OFAJ est partenaire du Prix Franco-Allemand du Journalisme qui a été initié en 1983 par le Saarländischer Rundfunk (Radio-Télévision sarroise). Ce prix représente l'une des distinctions les plus reconnues pour les journalistes en Europe. ARTE, Deutschlandradio, France Télévisions, Radio France, Le Républicain Lorrain, la Robert Bosch Stiftung ainsi que la deuxième chaîne de télévision allemande (ZDF) sont également partenaires de ce prix.