Dans le cadre de la remise du Prix Franco-Allemand du Journalisme, l’OFAJ a décerné le Prix des Jeunes Talents à Carolin Dylla pour son reportage radio sur le Traité d'Aix-la-Chapelle : « Der Aachener Vertrag oder ‘Élysée 2.0’ – Upgrade für die deutsch-französische Zusammenarbeit? ». Le jury a rappelé qu’il s’agit d’un sujet d’importance, peu traité dans les médias car jugé peu attirant. Carolin Dylla a su le mettre en valeur en se concentrant sur les implications régionales de la coopération franco-allemande.

La cérémonie, qui avait lieu à Radio France, a récompensé trois autres journalistes et les étudiants du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme (CUEJ) de Strasbourg :

 

  • Catégorie Audio : Caroline Gillet pour « Foule continentale », Radio France ;
  • Catégorie Vidéo : Kirsten Esch pour « L’Université de Strasbourg sous le 3e Reich », Südwestrundfunk/ARTE ;
  • Catégorie Ecrit : Lena Kampf pour « Die unendliche Geduld von Papier », Süddeutsche Zeitung Magazin ;
  • Catégorie Multimédia : Étudiant·e·s du CUEJ Strasbourg pour « Champs de bataille ».

La soirée a également mis à l’honneur le couple Klarsfeld en lui attribuant le Grand Prix des Médias Franco-Allemand pour leur lutte infatigable contre l’antisémitisme et l’oubli. Par le passé de grandes personnalités comme Jürgen Habermas, Simone Veil, Helmut Schmidt et Valéry Giscard d’Estaing ou encore le réalisateur Volker Schlöndorff ont également vu leur engagement récompensé par le Grand Prix des Médias.


À cette occasion, Armin Laschet, le Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne, chargé des relations culturelles franco-allemandes, a rappelé l’importance de la liberté d’expression et de la défense des valeurs européennes.


Plus d'informations sur le Prix Franco-Allemand du Journalisme : ici