Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Le « Réseau des projets scolaires franco-allemands » désormais renommé « Projets-IN - projets à caractère interdisciplinaire, interculturel et innovant » soutient des projets communs de classes d’Allemagne et de France dans lesquelles l’apprentissage de la langue du partenaire est proposé de manière intensive (notamment dans le cadre d’une section européenne, d’une section Abibac ou encore d’une filière bilingue). Le programme des « Projets-IN » est animé par l’OFAJ, en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale et la Conférence permanente des ministres de l’Education des Länder.

Deux autres partenaires majeurs de l’OFAJ, l’Institut français d’Allemagne et le Goethe Institut de Paris, contribuent chaque année à la valorisation de ce programme en proposant le « Prix Projets-IN » aux deux établissements scolaires partenaires qui ont réalisé le meilleur projet au cours de l’année scolaire précédente. Ce prix promeut d’une part les dispositifs d’enseignement bilingue et favorise d’autre part la pédagogie interdisciplinaire et interculturelle de projet pratiquée dans le cadre des échanges scolaires franco-allemands.

Le « Prix Projets-IN » a été décerné pour l’année scolaire 2012-2013 au Gymnasium Romain-Rolland-Gymnasium de Dresde et son partenaire le Collège Broussais de Dinan pour le projet « Au fil de l’eau ».

Le jury a été particulièrement sensible à la diversité des thèmes déclinés autour de l’eau et présentés lors d’une soirée de clôture aux familles, collègues et invités. C’est à travers des prestations de chants, des poèmes, des représentations théâtrales, d’une exposition d’îles confectionnées à partir d’objets de récupération ou encore d’un diaporama sur les inondations de l’Elbe réalisé en groupe binationaux que le jury a pu constater l’importance du travail effectué en amont et en aval de la rencontre.

L’échange a contribué, grâce à la réalisation de travaux choisis par des binômes franco-allemands, à la coopération et l’apprentissage autonome des élèves. Christine Gouézou, professeur d’allemand au collège Broussais, a mentionné  que « les élèves allemands n’étaient pas des touristes mais bel et bien acteurs de leur séjour qui s’est avéré très enrichissant ».