Tandis que les dirigeants européens ont réussi à se mettre d’accord pour un plan de relance après d’intenses discussion, 100 jeunes issus de France, d’Allemagne, d’Albanie, de Bosnie-et-Herzégovine, de Croatie, du Kosovo, du Monténégro, de Macédoine du Nord et de Serbie se sont rencontrés du 16 au 21 juillet 2020 pour développer ensemble des propositions innovantes et de nouveaux projets pour une Europe unie, durant 42 heures de débats en ligne et près de 50 sessions de rencontres et de travail.

Les discussions et les ateliers en ligne ont porté sur différentes thématiques et en particulier l’histoire et la mémoire, la migration et la mobilité, la solidarité, le changement climatique, l’entrepreneuriat (social) et l’avenir de l’Union européenne. Des experts de haut niveau ont ainsi ont contribué à enrichir les débats, tels que Tobias Flessenkemper, directeur de la représentation du Conseil de l'Europe en Serbie, Sébastien Maillard, directeur de l’institut Notre Europe Jacques Delors, Viktoria Palm, Chargée des programmes européens à l’Institut Aspen Allemagne ou bien encore Emir Suljagic, directeur du Mémorial de Srebrenica.

Et les résultats ont été extrêmement fructueux : Outre des recommandations pour le travail de paix, un podcast sur la migration et des interviews avec des personnes réfugiées, les jeunes d’Europe et leurs voisins disposent d’une plateforme en ligne afin de mieux se connaître et d’entrer en contact. Parmi les autres résultats, une application avec des outils pédagogiques a été pensée pour sensibiliser les jeunes à l’Europe, à la tolérance et aux sociétés ouvertes.

Les participantes et participants ont évoqué de nombreuses idées pour les futurs échanges de jeunes dans toute l’Europe.

Au terme de la rencontre, les jeunes de 18 à 25 ans ont rédigé des recommandations pour l’avenir de l’Europe et les ont présentées à Michael Roth, ministre allemand chargé des Affaires européennes, à Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne, à Ditmir Bushati, ancien ministre albanais des Affaires étrangères, ainsi qu’aux secrétaires généraux de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ).

La conférence s’est tenue à l’occasion du 20e anniversaire de l’Initiative Europe du Sud-Est, menée par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne.

Ce projet de l’OFAJ a été réalisé en coopération avec le Regional Youth Cooperation Office (RYCO), Crossborder factory, Peuple et Culture, Une Terre Culturelle, Pulse of Europe Toulouse et la Youth Initiative for Human Rights Serbie. L’événement a été financé par l’OFAJ et le ministère allemand des Affaires étrangères.

Pour plus d’informations sur ce projet d’avenir européen nous vous invitons de consulter le site Internet de « Re-boot Europe ! »