Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Pourquoi as-tu décidé d’être Jeune Ambassadrice OFAJ ?

J'ai décidé d´être Jeune Ambassadrice pour promouvoir la langue française dans le Nord-Est de l´Allemagne où la volonté de l'apprentissage de la langue de Molière est en déclin. Mon souhait était d’essayer de remotiver les jeunes à apprendre le français qui est certes une langue difficile mais très jolie.

Quelle est la spécificité de Rostock, ville où tu as exercé ton mandat ?

La spécificité de Rostock est je pense son côté hanséatique. On ressent vraiment que la ville a eu une histoire. C´est une ville très ancienne avec une très vieille Université fondée en 1419.

Qu’aimes-tu dans cette ville ?

La ville est assez grande mais on a l´impression tout de même d´être dans un village. Tout le monde connaît tout le monde. De plus, Rostock est une ville située directement à la mer Baltique. Le fait que la ville soit située aux bords des côtes est important pour moi et me fait penser à mon Océan Atlantique en légèrement plus petit (rires).

Ressens-tu une ambiance « franco-allemande » à Rostock ?

Je ne dirais pas qu’il y a une ambiance franco-allemande à Rostock. Par contre il y a beaucoup d’institutions qui s´intéressent au Franco-allemand comme par exemple l´institut Franco-allemand qui est le pilier des relations binationales sur Rostock et ses alentours. Il y a également l´Université de Rostock et plus particulièrement l´Institut de langues romanes qui fait beaucoup pour que les gens s'intéressent au français. Aussi, certains lycées préparent l'Abi-Bac et des écoles primaires commencent dès la classe de CP à apprendre le français aux élèves.

Peux-tu nous parler des actions que tu as réalisées ?

Pendant mon mandat, j´ai réalisé 4 actions. La première était une soirée d’information sur les possibilités de séjour en France organisé par l'Université de Rostock. J’y ai présenté les offres de l´OFAJ en mettant notamment en avant les stages Praxes et le service civique.

La deuxième action était aussi une journée d’information sur les parcours universitaires français, italiens et espagnols de l’Institut de romanistique de l’Université de Rostock. Lors de cette journée j´ai fait la présentation de MOBIDICO et des différentes propositions de l'OFAJ pour partir à l´étranger comme PRAXES, les services civiques etc. Ce que j’ai apprécié c´est que les personnes présentes étaient de futurs étudiants et donc la plupart ne connaissait pas l´OFAJ ou parfois juste de nom.

J’ai également eu la chance de participer au festival « Rencontre sur scène » à Rostock qui est un festival de théâtre universitaire polyglotte. En fait, chaque année les Universités de Rostock et de Nantes organisent une journée de théâtre dans l´autre langue. Ainsi, l'Université de Rostock joue en français tandis que l'Université de Nantes joue en Allemand. À Rostock, nous avons mis en place une pièce de théâtre écrit par des prisonniers de la prison de Rostock et nous avons joué cette pièce devant eux et lors du festival. Certains acteurs venaient de Nantes, Sarrebruck et Rostock et ne savaient même pas parler allemand mais se sont quand même pris au jeu ce qui était génial !

Enfin, ma dernière action s’est déroulée dans une école primaire de Rostock. J’ai aidé les élèves à organiser un défilé de mode Franco-allemand pour leur spectacle de fin d´année.

C’est avec nostalgie que Stacy nous annonce qu’elle ne poursuivra pas de second mandat de Jeune Ambassadrice pour des raisons personnelles. Nous la remercions pour son engagement et souhaitons beaucoup de succès à son successeur qui prendra le relais dans très peu de temps !