« Tous les professeurs de français devraient faire appel à FranceMobil pour leurs cours. »

Depuis 2002, douze animatrices et animateurs français voyagent à travers toute l’Allemagne à bord de leur Renault Kangoo. Leur mission : se rendre dans les écoles allemandes pour donner envie aux enfants et aux jeunes de tout âge d’en apprendre davantage sur la langue et la culture françaises. Depuis déjà un certain temps, de plus en plus d’élèves d’établissements d’enseignement professionnel profitent également de ce programme. Bernd Schmidt est professeur dans un de ces établissements en Saxe et, avec l’aide de Guillaume, animateur FranceMobil, il a développé la curiosité de ses élèves pour la France et la francophonie à travers des jeux, de la musique actuelle, des journaux ou encore des films francophones.

1. Pourquoi avez-vous invité un animateur FranceMobil dans votre école ?

Professeur de français par vocation, j’invite régulièrement, depuis des années, des animatrices ou animateurs FranceMobil, quel que soit l’endroit où j’enseigne : à Halle, Karlsruhe, Leipzig ou bien actuellement à Chemnitz. Lors des Journées des professeurs de français organisées par la Fédération allemande des professeurs de français en Saxe de 2008 à 2016, FranceMobil, l’OFAJ et l’Institut français étaient également invités à chaque occasion.

2. Comment se déroule ce cours ?

Les cours avec les animatrices et les animateurs FranceMobil se déroulent toujours de façon très ludique. Ils encouragent beaucoup les élèves, notamment les débutants, de tout âge. Ils leur donnent énormément de plaisir à apprendre et représentent toujours un enrichissement et une alternative bienvenue au cours classique.

3. Dans quelle mesure vos élèves ont-ils pu profiter de cet enseignement ?

Les élèves en profitent d’un point de vue interculturel à maints égards : ils surmontent les blocages qu’ils peuvent avoir pour s’exprimer et découvrent qu’ils peuvent communiquer sans problème avec de jeunes Françaises et Français, avec qui ils peuvent beaucoup s’amuser et bien s’entendre. Nous sommes déjà impatients que FranceMobil revienne dans notre école l’année prochaine.

Après la visite de Guillaume Ohleyer en avril, les élèves de deux autres classes sont venus me demander dès le lendemain si les animatrices et animateurs FranceMobil pouvaient revenir pour eux aussi. « Mes » filles étaient très impressionnées par le charisme et le niveau d’allemand de Guillaume.

Tous les professeurs de français devraient tirer profit de cette possibilité pour leurs cours.