Accessibilité

Taille du texte:

Current Size: 100%

Affichage:

  • Contrasté
  • Standard

Les différents types de formation

Formations de base

Ces formations s’adressent aux personnes n’ayant pas d’expérience dans l’animation des rencontres de jeunes et qui souhaitent en acquérir les bases nécessaires. Il existe des formations de base binationales et trinationales. Elles abordent les points suivants :

  • l’apprentissage interculturel ;
  • la connaissance du contexte institutionnel ;
  • le rôle et la fonction de l’animatrice et l'animateur d’échange ;
  • le travail en équipe interculturelle ;
  • les jeux et méthodes spécifiques aux échanges de jeunes ;
  • l’évaluation.

Un certain nombre de formations de base permettent l’obtention du certificat OFAJ d’animateur de rencontres interculturelles. Ces formations de base répondent à un tronc commun de critères et de contenus élaboré par un groupe de travail constitué de représentants d’associations françaises et allemandes, ainsi que de l’OFAJ. 

BAFA-JuLeiCa

Le contenu de ces formations est similaire à celui des formations de base. La principale différence réside dans le fait que ces formations sont validées par un double certificat. Les participantes et participants à ces formations obtiennent, à l’issue de celles-ci, à la fois le BAFA (Brevet d’aptitude à la fonction d’animateur) et la JuLeiCa (Jugendleiter-Innen Card). Ces certificats sont particulièrement importants en France ou en Allemagne pour toute personne souhaitant encadrer des rencontres de jeunes mineurs pendant leurs vacances.

Formations linguistiques

Ces formations s’adressent en général à des personnes ayant une bonne maîtrise de la langue de la partenaire ou du partenaire et souhaitant acquérir des méthodes pour réaliser un travail linguistique dans le cadre des rencontres de jeunes. Par exemple, celles développées par l’OFAJ comme l’animation linguistique et le tandem. La première représente un outil de sensibilisation linguistique qui peut-être mis en place dans toutes les rencontres franco-allemandes.

Quant à la méthode tandem, il s’agit d’une technique d’apprentissage des langues qui s’applique dans les cours binationaux. Il existe également des stages pour animatrices-interprètes et animateurs-interprètes qui forment à l’interprétariat de groupe.

A partir de 2010 l’OFAJ met en place un certificat Animateur linguistique. Un certain nombre de formations à l’animation linguistique permettent l’obtention de ce certificat. Ces formations à l’animation linguistique répondent à un tronc commun de critères et de contenus élaboré par un groupe de travail constitué de représentantes et représentants d’associations françaises et allemandes, ainsi que de l’OFAJ. Le certificat atteste la capacité de mettre en œuvre une animation linguistique dans les rencontres interculturelles de jeunes.

Formations à des aspects spécifiques des rencontres

Ces formations traitent d’un thème précis ou sont consacrées à l’approche d’une méthodologie particulière. Certaines formations visent par exemple l’acquisition de méthodes spécifiques à la gestion de conflit (médiation, intervision…). Plusieurs formations permettent de se familiariser avec des méthodes ou pratiques artistiques et d’apprendre à les utiliser dans le cadre des rencontres interculturelles (théâtre, photo, chant…). Enfin d’autres stages se penchent sur la dimension politique des rencontres, sur les questions de citoyenneté et d’engagement, voire plus spécialement de la citoyenneté européenne.

Formations aux rencontres avec des groupes spécifiques

Certaines formations portent sur l’animation de rencontres avec des publics particuliers. Par exemple les stages pour enseignants traitent de la pédagogie spécifique des échanges scolaires. Il existe également des formations qui portent sur le travail de rencontre avec les jeunes en difficulté et s’adressent plus particulièrement à des travailleurs sociaux en charge de ces publics.

Formations aux rencontres avec des régions spécifiques

Depuis de nombreuses années, l’OFAJ finance des rencontres trinationales de jeunes. La participation d’un troisième pays peut être particulièrement intéressante dans les processus d’apprentissage interculturel et pour la prise de conscience d’une identité européenne pour les jeunes Françaises ou Français et Allemandes ou Allemands. Souvent, le premier pas pour s’engager dans ce travail consiste en une formation conjointe avec de jeunes animatrices et animateurs de ces pays. Après avoir fortement développé le travail avec les pays de l’est de l’Europe au cours de la précédente décennie, puis récemment avec l’Europe du sud-est, le développement de la coopération avec les pays du pourtour méditerranéen est actuellement prioritaire.