Deux centres de formation professionnelle ont relevé le défi de permettre à leurs élèves et apprentis de s'engager dans un échange international malgré la pandémie. Au cours du projet de rencontre intitulé " Une bonne recette" 27 jeunes issus de la migration et en insertion professionnelle du Berufskolleg am Haspel à Wuppertal et du centre de formation SFM AD (Solidarité Formation Mobilisation Accueil et Développement) à Stains ont traité le thème de la crise sanitaire en Europe. Le projet, réalisé en coopération avec la Fondation INFA, s’est déroulé de manière hybride. Les travaux effectués en groupes nationaux ont permis un apprentissage linguistique approfondi et un débat intense autour des thèmes de la liberté, la préservation de la santé et la solidarité. Les temps en ligne ont quant à eux eu lieu en petits groupes franco-allemands. Cela a donné la possibilité de réaliser des échanges interculturels et plus personnels. Les moments informels ont été un autre point fort du projet pour les élèves et apprentis : malgré le format numérique, l'atmosphère était détendue et chaleureuse.

Ce projet prometteur démontre tout le potentiel qui réside dans les séquences digitales d’une rencontre en blended learning (numérique et présentiel). Même si cela ne remplace pas l'échange physique, tant l'équipe pédagogique que les participantes et participants saluent les bénéfices de cet échange, offrant un moment d’évasion dans un contexte difficile de pandémie. Le résultat de ce projet est un film court, que vous pouvez regarder en cliquant sur le lien suivant : https://www.ikab.de/fr/projet-dechange-hybride-une-bonne-recette/