Accessibilité

Taille du texte:

Current Size: 100%

Affichage:

  • Contrasté
  • Standard

Quelle Europe veut l’Allemagne?

Partie quatre de la série d’articles „On a le choix“ de Lucia Preiss et Lucas Soriano

Ce dimanche les allemands votent leur nouveau parlement. Suite aux résultats des élections et après les négociations de la coalition, un nouveau gouvernement va voir le jour. Après avoir déjà présenté dans un dernier article les points centraux du programme des partis les plus importants, nous allons nous interroger sur la question suivante:

Comment les adversaires veulent-ils organiser l’Europe et que pourrait signifier leur participation gouvernementale pour les relations franco-allemandes? 

 

CDU/CSU („Union“), Angela Merkel

L'« Union », qui est au Parlement Européen dans le groupe politique des conservateurs et chrétiens démocrates avec les Républicains, veut en première ligne une Europe stable et sûre. La sécurisation des frontières extérieures à l’Union Européenne contre la migration illégale est un des sujets importants, aussi bien que le strict respect du pacte de stabilité et de croissance. Elle veut rendre l’Europe compétitive à l’international et par exemple développer avec la France des compétences dans l’intelligence artificielle. Une réforme constitutive des institutions européennes n’est par contre pas envisagée par Angela Merkel et son « Union ».

 

SPD, Martin Schulz

Le parti « SPD », dans le groupe politique des socialistes et sociaux-démocrates au Parlement avec le Parti Socialiste, a choisi Martin Schulz l’ancien président du Parlement Européen comme chef de file. Ses plans pour l’Europe sont ambitieux: il veut soutenir la croissance des pays membres actuellement dans des crises par un programme d'investissement européen et combattre le chômage. Au-delà de cela, il veut se battre pour des conditions de travail correctes partout en Europe et contre l’évasion fiscale. Schulz, qui parle couramment français, souhaite en outre mettre en place avec la France une réforme de la Commission Européenne et donner plus de compétences à la seule institution européenne élue directement, le Parlement Européen.

 

Que prévoient les „petits“ partis pour l’Europe?

Le parti « Die Linke », qui appartient au parti de la gauche européenne comme le Parti Communiste et le Parti de Gauche, veut remplacer les traités de Maastricht et Lisbonne, afin de mettre fin au neolibéralisme en Europe. En outre les banques européennes doivent être plus sévèrement contrôlées et le Frontex aboli.

Le parti « Büdnis 90/Die Grünen », faisant partie comme les Verts du groupe politique des Verts et régionalistes au Parlement Européen, veut renforcer la protection du climat et renforcer l’aide aux réfugiés. De plus ils veulent comme le parti SPD, réformer les institutions et les rendre plus démocratiques.

Le parti « FDP », dans le groupe politique des libéraux et centristes au Parlement Européen, veut une Europe à plusieurs vitesses : chaque pays décide comment il participe aux processus d’intégration. De plus l’Allemagne ne doit plus sauver d’autres pays des crises.

Le parti « AfD », avec le Front National dans le groupe politique de l’extrême droite et des populistes de droite au Parlement, menace de retirer l’Allemagne de l’Union Européenne si l’Allemagne n’obtient plus de droits à la souveraineté. Il veut dans tous les cas sortir des accords européens et de Schengen.

 

Que cela mène à une grande coalition entre l'Union et le SPD  ou à une coalition jamaïcaine entre l’Union, le FDP et les Verts, l’Allemagne continuera à jouer un rôle important en Europe. De toute facon, la France restera son partenaire politique le plus important.

Pourtant, ce n’est qu’après les élections et les négociations de coalition que l’on verra vers quelles priorités la politique européenne allemande et les relations avec la France s’orientent. La décision résulte tout d’abord des électeurs et électrices allemands ce dimanche.

Redaction: 

Attention

L’OFAJ développe des programmes qui s’inspirent des jeunes et offre la possibilité à ses Jeunes Ambassadeurs de partager leur point de vue sur ce blog. Ces contributions reflètent leur opinion personnelle.