PRAXES

PRAXES – Stages hors cursus © OFAJ/DFJW, 2018 Quand ? Il est possible d’effectuer un stage PRAXES à tout moment de l’année. Comment se déroule le programme ? Le suivi administratif et pédagogique du stage s’effectue par l’intermédiaire de la plateforme en ligne PRAXES@IN. Ils l’ont fait, pourquoi pas vous ? « N’étant plus inscrite à l’université, j’ai sollicité l’OFAJ afin de pouvoir conventionner ce stage. J’ai beaucoup apprécié de recevoir un soutien administratif mais aussi financier grâce à la bourse PRAXES malgré mon profil assez atypique. Concernant l’accompagnement, je dois noter que j’ai rarement eu de suivi aussi attentif du déroulé d’un stage. » Nolwenn, stagiaire en administration publique « PRAXES, c’est l’occasion unique de découvrir véritablement un pays, le monde du travail et de faire de nouvelles rencontres. » Johannes, stagiaire en ébénisterie « Mon stage PRAXES est une véritable plus-value sur mon CV et dans ma recherche d’emploi. » Aurélie, stagiaire dans le domaine culturel « En stage chez Airbus, j’ai beaucoup appris dans le domaine des ressources humaines et cette expérience m’a confortée dans mon choix d’études. » Nicole, stagiaire dans l’aéronautique © Séverine Beaudot Pour qui ? Demandeuses et demandeurs d’emploi, diplômées et diplômés, bachelières et bacheliers, entre deux cursus ou en réorientation professionnelle ? PRAXES s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans qui souhaitent effectuer un stage de 1 à 6 mois hors cursus scolaire ou universitaire en Allemagne. Pourquoi ? PRAXES donne un cadre juridique et facilite les démarches administratives. La ou le stagiaire aura à disposition : > une convention de stage et un contrat de formation bilingues, > une assurance complémentaire : maladie, accident, responsabilité civile (risques privés et professionnels), > un suivi pédagogique poussé (document remis en fin de mobilité pour valoriser les compétences acquises) > une attestation de stage en français et en allemand. Pour les participantes et participants ayant besoin d’un soutien particulier, l’OFAJ met à disposition une bourse « coup de pouce » d’un montant unitaire de 500 €.

RkJQdWJsaXNoZXIy MzYxNzk=