La réception s’est déroulée dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, qui a vu naître par la déclaration Schuman du 9 mai 1950, l’idée européenne. En présence de l’ambassadeur d’Allemagne en France, Hans-Dieter Lucas, Anne Tallineau a souligné dans son discours son attachement sincère à l’Europe et l’engagement profond de l’OFAJ en la matière.

Le secrétaire d’État a rendu hommage au parcours constant et engagé d’Anne Tallineau pour la culture comme lien qui rassemble, élève, nourrit et transcende les écarts d’âge, les barrières linguistiques et les origines. Dans le privé d’abord puis dans le secteur public, Anne Tallineau a apporté une contribution majeure au rayonnement de la diplomatie culturelle.

Par la décoration officielle de sa secrétaire générale, c’est aussi l’action même de l’OFAJ, menée depuis près de 60 ans, qui est récompensée. Après de profonds bouleversements liés à la pandémie et dans le contexte de relance des échanges, la culture constitue un levier important pour renforcer les liens entre les jeunes de différents pays. Anne Tallineau a exprimé sa reconnaissance pour l’implication et le travail de l’équipe de l’OFAJ dans la promotion des rencontres franco-allemandes et trinationales.