Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Depuis trois ans, des lycéens et lycéennes du lycée public de Saint Just à Lyon et de la Fritz-Karsen-Schule à Berlin travaillent sur l´identité européenne et la participation locale. Dans notre nouveau projet, nous étudions l´histoire, les causes et les aspects politiques de la « crise des migrants ». Nous nous intéressons par ailleurs à leurs conditions de vie. L´expérience personnelle de certains élèves et celle des professionnels qui travaillent avec des réfugiés dans des foyers, des communes ou encore des écoles est également prise en compte.

Les deux écoles et les associations d´éducation à la citoyenneté « Babop » et « Clever » ont  élaboré un programme interactif et créatif, complété par une discussion au ministère des Affaires étrangères, des visites dans des foyers de migrants, ainsi que par l´éducation à l´interculturalité.

Les participants travaillent actuellement sur ce thème à Berlin. A Lyon, un magazine et un talk show se feront ensuite l’écho de leurs regards croisés entre la France et l´Allemagne.

« Berlin est LA ville en Europe et tous les habitants sont très accueillants. Ce qui m´a particulièrement intéressé au ministère des Affaires étrangères, c´est de savoir pourquoi l´Europe aide si peu les migrants, pourquoi les discussions durent si longtemps et, par exemple, pourquoi davantage de bateaux ne les secourent pas en Méditerranée. C´était une discussion intéressante dans laquelle différents points de vue se sont confrontés. »
Théophile de Lyon, 15 ans.

« Nous avons un programme varié qui convient à chacun. »
Sophia de Berlin, 16 ans.

« On s´entend très bien avec les Francais, les visites et notre thème ‘Fuite et migration’ sont très intéressants ».
Greta, 14 ans, et Andra, 13 ans, de Berlin

Sandrine Diebold enseigne l’histoire-géo en allemand au lycée St.Just :

« Ce projet permet aux jeunes Allemands et Français d’aborder les perspectives sur un sujet délicat et actuel comme la crise migratoire. Nous pouvons combiner d’une façon pratique les thèmes du cours avec l’échange. »

Pour en savoir plus sur la coopération entre établissements scolaires et associations, visitez la page du programme Focus !