Lors du Conseil des ministres franco-allemand qui s’est tenu à Toulouse, les gouvernements français et allemands ont renforcé l’OFAJ: les rencontres de jeunes franco-allemandes seront développées grâce à un budget supplémentaire de 4 millions d’euros. D’ici 2023, l’année du 60e anniversaire du traité de l’Élysée, l’OFAJ atteindra le cap des 10 millions de participantes et participants aux programmes d’échange depuis 1963, en soutenant tout particulièrement les jeunes ayant moins d’opportunités.

À partir de 2020, l’OFAJ, en tant que centre de compétence des deux gouvernements, sera chargé de mettre en place le Fonds citoyen franco-allemand. Ce dernier soutiendra des initiatives de la société civile et des villes jumelées.

C’est ainsi que les articles 9 et 12 du traité d’Aix-la-Chapelle – signé pour renforcer les liens entre la France et l’Allemagne ­– seront mis en œuvre.

« Le Fonds citoyen est un signe fort en faveur de l’engagement, souvent bénévole, de millions de personnes en France et en Allemagne. Il proposera un soutien financier et structurel pour toutes les initiatives citoyennes qui contribueront au développement de la société civile franco-allemande et européenne. L’OFAJ s’assurera que le Fonds citoyen soit accessible, efficace et intergénérationnel. Nous voulons, avec les gouvernements et l’ensemble de la société civile, construire un projet de référence pour que l’amitié franco-allemande, déjà exceptionnelle, puisse être encore plus concrète au quotidien », explique Tobias Bütow.

En savoir plus sur le Fonds citoyen.