Michel Cullin, secrétaire général adjoint de l’OFAJ de 1999 à 2003, est décédé le 3 mars à Vienne à l’âge de 75 ans. Son parcours franco-allemand a débuté par des études en germanistique, en pédagogie et en sciences politiques. Dans les décennies suivantes, Michel Cullin s’est engagé dans l’enseignement et la recherche. Son travail l’a amené à s’intéresser à l’enseignement de la culture, des sciences politiques, des humanités et de l’histoire en France, en Allemagne et en Autriche. En tant que secrétaire général adjoint de l’OFAJ, au côté de Babette Nieder, il s’est particulièrement investi sur le travail de mémoire dans les rencontres de jeunes, ainsi que dans les projets trinationaux avec les pays d’Europe du Sud-Est et ceux d’Europe centrale et orientale. Nous portons le deuil d’un Européen convaincu, dont les visions et les engagements ont durablement marqué l’OFAJ. Nos pensées vont à sa famille et à ses proches.