Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Eté 2014, mon année Erasmus à Stuttgart touche à sa fin. Les questions se bousculent dans ma tête concernant la suite de mon cursus. Et pourquoi pas des études franco-allemandes ? Mon choix se porte sur un master en communication interculturelle et management des médias proposé et soutenu par l’Université franco-allemande. S’ensuit une année riche en événements et de belles rencontres.

C’est dans la charmante ville de Lyon, une des villes partenaires, que je fais connaissance avec les autres étudiants.
- « Tu es Allemande ? »

- « Non, Française ! »

Six Français, huit Allemands, une Luxembourgeoise. C’est parti pour une année ensemble, dans une classe multiculturelle majoritairement féminine ! Après un semestre passé à Lyon nous déménageons à Weimar en Thuringe, ville où se situe l’université partenaire. Cette fois c’est au tour des Français de se remettre à la langue de Goethe, tout comme les Allemands qui avaient mis un point d’honneur à parler le français à Lyon. Ne sachant plus par moment dans quelle langue communiquer, nous laissons place à notre imagination et créons le « frallemand ». Ainsi, c’est avec un plaisir partagé que nous nous retrouvons pour « cuisinieren » (cuisiner) et « revisieren » (réviser).

A la fin de l’année c’est le cœur gros que nous nous séparons pour poursuivre la deuxième année de master dans nos pays respectifs, avec plein de souvenirs et de fous rires en mémoire. Cette année riche en échanges et en partage nous aura permis d’en découvrir davantage sur nos cultures et de confirmer notre intérêt pour celle de l’autre, mais surtout de lier de belles amitiés franco-allemandes.

 

Rédaction : Marlène / Traduction en allemand : Thorsten