Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Julia a 24 ans, elle est allemande et vit à Francfort-sur-le-Main. Elle y étudie le français, l’italien et les mathématiques pour devenir professeure des écoles à l’Université Johann Wolfgang Goethe. Après son mandat de vice-présidente du comité de jumelage Limburg/Sainte-Foy-lès-Lyon, elle a décidé de poursuivre son engagement pour les relations franco-allemandes. C’est au cours d’un stage en école maternelle à Lyon réalisé dans le cadre du programme « Travail chez le partenaire » que Julia a découvert l’OFAJ pour la première fois.

« Après mon stage en France, au cours duquel j’ai pu tisser de nombreuses amitiés, je souhaitais prendre le relai en offrant à mon tour de telles opportunités de mobilité à d’autres jeunes allemands francophiles, afin qu’ils aient eux aussi la chance de vivre ce genre d’expérience inoubliable. C’est pour cette raison que j’ai décidé de porter ma candidature pour devenir Jeune Ambassadrice OFAJ », raconte la jeune étudiante.

Francfort est une ville très internationale : de nombreux évènements autour de la culture française y sont notamment organisés tout au long de l’année. Julia profite souvent de ces occasions pour mener son travail de promotion et parler des programmes de l’OFAJ autour de soi. L’OFAJ reste encore peu connu de ses camarades de classe, et c’est exactement ce que la jeune femme souhaite changer : car finalement, ce sont eux qui deviendront professeurs dans un futur très proche, et qui pourront à leur tour parler de l’OFAJ et de ses programmes à leurs propres élèves.

Pour Julia, Francfort, c’est tout d’abord son « pont de fer » roman, sous lequel passe le Main, mais aussi sa silhouette urbaine est unique de par ses nombreux gratte-ciel. Il existe également beaucoup d’espaces verts à Francfort. Les gens y viennent se relaxer et s’échapper de la vie électrique de la ville. Son endroit favori est le jardin coréen, tout près du Campus Westend. Elle s’y rend pour méditer, se détendre et réfléchir à de nouveaux projets pour l’OFAJ. Une autre spécificité de Francfort est la traditionnelle « Äppler », un cidre typique de la région.

A tous ceux qui habitent la capitale du Main et qui souhaite se téléporter culinairement parlant de l’autre côté du Rhin, Julia recommande le bistrot « Baguette Jeanette » et la pâtisserie « l’Art sucré » où l’on trouve les meilleurs macarons de la ville.

Dans le cadre de sa mission de Jeune Ambassadrice OFAJ, Julia a déjà réalisé de nombreux projets. Elle a par exemple organisé avec l’Institut Français une visite du musée Liebighaus pour un groupe d’élèves, à l’occasion d’une exposition sur l’art rococo français. La jeune fille a également participé à la « Journée de la musique » de sa ville en juin dernier avec un projet pour le moins créatif : les élèves de plusieurs écoles ont repris des classiques de la chanson française avec des tubes actuels français. « La musique est un élément universel, qui rassemble les gens et qui fait tomber la barrière de la langue », explique Julia.

La Jeune Ambassadrice prépare actuellement une rencontre trinationale rassemblant des jeunes de France, d’Allemagne et d’Italie à Freigericht, dans la région de la Hesse. Elle aimerait aussi organiser un projet commun avec ses collègues français.

Julia sera également présente lors du « International Day » de son université, qui aura lieu le 1er novembre prochain, pour renseigner les étudiants sur les divers programmes et nombreux projets de l’OFAJ.

Julia a aussi postulé avec succès pour une prolongation son mandat actuel de Jeune Ambassadrice OFAJ. Nous sommes tous très enthousiastes à l’idée des prochaines actions que la jeune femme a prévu d’organiser!