Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Il bouleverse les codes du tourisme classique et son succès ne se dément pas depuis plusieurs années. Oui, c’est bien le « couchsurfing » ! Méthode en vogue, elle fait de plus en plus d’adeptes, de tout genre, tout âge et toute nationalité. Et on comprend pourquoi. Francfort, Paris, Londres, Barcelone... le couchsurfing se pratique partout ! Il s’adresse à des personnes à la recherche d’une expérience un peu particulière : vivre quelques jours chez des inconnus, et parfois dormir sur un canapé ou sur le sol. Embarquons-nous dans cette expédition…

Tout d’abord, l’envie de découvrir un autre pays, de parler l’autre langue, de faire de nouvelles rencontres grandit. Seul bémol : le manque d’argent. On allume son ordinateur, on surfe sur la toile et quelques clics plus tard, l’idée se concrétise. On repère un lieu, on contacte une personne et voilà qu’on a un toit où s’abriter. Sur place, c’est l’heure de la rencontre entre « couchsurfers ». Accueil chaleureux ou froid, on se lance, car on ne peut plus faire machine arrière.

Première étape, l’intégration. On découvre ce nouveau lieu de vie, ses habitants et leur langue, auxquels on s’adapte (ou pas) ! Le mode de vie est parfois si différent de son quotidien qu’on a du mal à s’y faire ou qu’au contraire, on en profite un peu trop ! C’est donc avec courage qu’on décide de sortir de ses habitudes. On se met en difficulté. On affronte la nouveauté.

Deuxième étape, la liberté. Des liens d’amitié ou d’amour - parfois improbables et insoupçonnés - peuvent se créer ou se fragiliser. Le moment est court, le temps passe vite, autant profiter de tous les instants en compagnie de l’autre. Bien plus qu’une distraction, on se rend compte que le « couchsurfing » permet un échange interculturel très enrichissant pour les participants.

Troisième étape, le départ. C’est le moment de se quitter. Déjà ? Qu’on se dise au revoir ou adieu, on sait que cette aventure humaine restera gravée dans la mémoire. Bonnes ou mauvaises, ces nouvelles expériences nous obligent à nous adapter à un nouveau contexte et surtout à nous ouvrir aux autres. Elles forgent ainsi notre personnalité, nous aident à évoluer.

Et les JAO, ils en pensent quoi ?

Le couchsurfing ça plaît aux jeunes, et surtout aux Jeunes Ambassadeurs OFAJ ! Leur ouverture d’esprit et leur capacité à s’organiser et s’adapter ont motivés certains d’entre eux à tenter l’expérience. Une manière de découvrir concrètement des aspects de la culture voisine dans la vie quotidienne, au plus près des citoyens. Une découverte enrichissante qui leur laisse de bons souvenirs et qu’ils recommandent !

Le couchsurfing se pratique également entre Jeunes ambassadeurs ! Autant profiter de ce réseau de l’OFAJ pour voyager et faire des rencontres. C’est un moyen de créer ou renforcer des liens, voire même de se donner des idées pour de nouvelles actions ! A qui le tour maintenant ?

Rédigé et traduit par les Jeunes Ambassadeurs OFAJ