L’année 2022 est l’Année européenne de la jeunesse. Plus que jamais, il est capital de soutenir des échanges de jeunes – qui sont à la fois des espaces de formation et d’expériences interculturelles. Les rencontres avec des jeunes d’autres pays ouvrent de nouvelles perspectives aux participantes et participants. Elles les aident à élargir leurs champs de compétence. Mais la mobilité doit cependant faire face à des restrictions et à des obstacles.

Le projet de recherche « Pourquoi pas ? Étude sur les échanges internationaux de jeunes : accès et barrières » montre qu’une grande partie des jeunes ne profitent pas des offres de mobilité ou ne connaissent pas celles qui existent.

L’étude a été réalisée par transfer e. V. Le rapport final résume les résultats des réunions nationales et internationales sur la mobilité des jeunes. Elle présente les projets pilotes qui ont été lancés à la suite de l’étude d’accessibilité.

Pour lire le rapport final en français, c’est par ici, et pour lire la version allemande, c’est par là.

Nous vous souhaitons une lecture enrichissante !