La réunion a porté sur le traité d’Aix-la-Chapelle, signé par le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel en janvier 2019, et sur l’avenir de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse. Tobias Bütow a rappelé l’importance que l’OFAJ s’engage pour la mobilité des jeunes ayant moins d’opportunités.

Tobias Bütow et Michael Roth ont également abordé les programmes trinationaux à l’échelle européenne et euro-méditerranéenne. Le ministre a suivi avec grand intérêt l’initiative pour l’Europe du Sud-Est – notamment la coopération avec l’Office régional de coopération pour la Jeunesse des Balkans occidentaux (RYCO), dans laquelle l’OFAJ s’investit depuis des années.