Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Témoignage de Tom Lanneau

A quels programmes, échanges ou à quelles rencontres avez-vous participé ? 

J'ai participé au BarCamp 2013 de l'OFAJ. J'ai été mis au courant de ce projet par le Bondy Blog puisque l'évènement était organisé peu de temps avant les élections fédérales allemandes.

Quel est votre meilleur souvenir ? Quel a été votre plus grand étonnement ?

J'ai tellement de bons souvenirs que ça va être dur de n'en choisir qu'un seul... L'ouverture d'esprit des personnes présentes, le désir d'échanger nos expériences entre participants, une bonne humeur constante même lors des débats... Cependant, je dirais que mon meilleur souvenir fut le débat concernant la laïcité. J'en ai fait un article qui a d'ailleurs été le plus commenté pendant une semaine sur le Bondy Blog. Ce genre d'échange nous permet de remettre en question tout ce que nous pensions comme naturel dans nos sociétés. Lors du débat, les allemands considéraient la laïcité comme une mesure hypocrite et démodée tandis que les français l’envisageaient comme indispensable pour le bien-vivre en communauté. Mon plus grand étonnement fut la soif d'apprendre et les connaissances de chacun des participants. Pour ma part, j'ai partagé ma chambre avec un jeune de 18 ans qui me parlait tous les soirs de politique française jusqu'à 3 heures du matin, ne me laissant dormir que 4/5 heures par nuit !

Êtes-vous toujours en contact avec d’autres participants ?

Bien évidemment, je suis en resté en contact avec de nombreux participants du BarCamp via les réseaux sociaux. Je devais même retourner en Allemagne en février, mais durant ce week-end, je serai dans les locaux du journal Le Monde.

Selon vous, qu’est ce que cette participation vous a apporté, personnellement et /ou professionnellement ?

Comme je l'ai déjà dis plus haut, cette participation m'a permis d'envisager certaines questions sociétales d'un œil nouveau. Professionnellement, j'ai pu tirer 2 articles de mon séjour et j'ai pu engranger de nombreuses connaissances personnelles qui m'ont été bénéfiques dans le milieu scolaire ou professionnel.

Quel intérêt voyez-vous au développement d’une communauté d’anciens ?

Selon moi, la constitution d'une communauté d'anciens ne peut être que bénéfique, personnellement ou professionnellement parlant, pour les participants au projet, bien que les réseaux sociaux puissent en partie jouer ce rôle. Cette communauté pourra sûrement nous permettre de développer des projets personnels plus facilement avec d'autres participants de l'OFAJ.