Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Laissons le sérieux de coté aujourd’hui. Un fois par an, nous nous permettons cette facétie qu’est le poisson d’avril. Cette année, les Jeunes Ambassadeurs OFAJ s’en sont chargés. Hier, vous avez pu apprendre qu’une chaîne humaine avait été formée de Berlin à Paris par ce groupe dynamique. Si vous vous êtes demandés pourquoi nous ne vous avons pas informés de cette merveilleuse action, vous pouvez maintenant être soulagés. Une telle chaîne humaine n’a malheureusement pas (encore) été prévue, et si tel avait été le cas, nous vous en aurions naturellement informés.

Lisez l’article ici :

Cela frôle l’impensable ! Les Jeunes Ambassadeurs OFAJ ont réussi, grâce à leur réseau et grâce à tous les « fans du franco-allemand », à former une chaîne humaine de Berlin à Paris, une des plus longues chaînes humaines jamais formée sur la Terre.

Berlin / Paris. « Ce sont plus de 1000 km, c'est important que que l'on s'en rende compte ! » insiste, rayonnante, Céline, Jeune ambassadrice OFAJ à Berlin. Jamais les Jeunes Ambassadeurs OFAJ n'auraient cru que la chaîne atteindrait des milliers et des milliers de personnes. « Nous sommes 70 Jeunes Ambassadeurs OFAJ cette année : avoir mobilisé autant de monde, c'est un tour de force en soi » ajoute Chloé, de Bordeaux, qui s'est rendue exprès à Meaux pour prendre sa place dans la chaîne de l'amitié franco-allemande.

Derrière cette action, c'est toute une organisation et beaucoup de temps investi. Dès l'automne, lors du séminaire de rencontre de la nouvelle promotion des Jeunes Ambassadeurs, cet événement fut planifié. Matthias Wandel et Valérie Léger, qui conseillent les Jeunes Ambassadeurs depuis les bureaux de l'OFAJ, avaient alors lancé aux nouvelles troupes : « Soyez créatifs! Expérimentez, tentez de nouvelles actions ! ». Nils, Jeune ambassadeur OFAJ à Munster, s'en souvient bien. « C'est alors que quelqu'un a lancé l'idée de faire une chaîne humaine de Paris à Berlin ». Et Nils de poursuivre « ça nous a fait rire... puis on a compris que c'était une idée d'enfer ! ».

Et voilà que le "GPS" de l'OFAJ mis en route et la route tracée :

Paris – Meaux – Reims – Verdun – Verdun – Metz – Saarbrücken – Darmstadt – Bad Hersfeld – Magdeburg – Berlin.

Quelques mois plus tard, et la conception terminée, les Jeunes Ambassadeurs OFAJ usent de leurs réseaux sociaux afin de trouver des participants à chaque coin de la route tracée pour l'occasion : tout d'abord le CLUB OFAJ, puis leur page Facebook, et Twitter. Tout cela dans le plus grand secret bien entendu - comme il se doit pour un Flashmob digne de ce nom. "Je vous le demande : comment s'y prendre pour trouver quelqu'un au fin fond d'Eschollbrücken – un village près de Darmstadt – qui est prêt à se tenir là et à donner la main à d'autres personnes, tout ceci pour notre action ?" s'exclame la Jeune ambassadrice OFAJ Tanja, responsable du secteur Mayence-Francfort ; avant d'éclater de rire. Et pourtant ! Elle y est bien parvenue ; et on ne compte aucun vide dans la chaîne. 

C'est une chance que l'OFAJ compte plus de 8 millions de personnes qui ont participé à l'un des 300 000 programmes depuis maintenant plus de 50 ans. Il s'agit là d'un véritable vivier pour la chaîne de l'OFAJ ! Amélie et Marvin, Jeunes Ambassadeurs OFAJ en Lorraine, ont recruté les visiteurs du mémorial de Verdun comme maillons de la chaîne. Un symbole fort pour l'amitié fanco-allemande que ce lieu si significatif de l'histoire commune. Tant de jeunes, tant de plus anciens, Allemands, Français main dans la main – et ceci, 100 ans après le début de la première guerre mondiale