Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

Quelques jours après la signature du traité d’Aix-la-Chapelle, l’OFAJ a organisé sa soirée des vœux,après celle de Berlin, le 30 janvier 2019, à la Gaîté Lyrique, lieu parisien dédié aux arts numériques et à la musique moderne.

500 invités, représentants du monde politique, associatif, culturel, de l’Education populaire, de l’Education nationale et du monde de l’entreprise et de nombreux jeunes d’horizons divers avaient répondu présents.

Après une rétrospective en images de l’année 2018, la Secrétaire générale, Béatrice Angrand, a tenu à remercier tous les partenaires présents pour leur travail et souligné l’effort financier des gouvernements français et allemand qui, dans les temps troubles que traverse l’Europe, permettra à l’OFAJ de renforcer sa mission auprès des jeunes, notamment ceux qui, pour des raisons financières, géographiques ou socio-culturelles accèdent moins facilement à la mobilité. Elle a également présenté les axes de développement pour 2019 :

  • enrichir nos actions dans le champ de l’éducation politique et citoyenne,
  • poursuivre la diversification de nos publics
  • et le travail engagé pour la pédagogie de la paix
  • renforcer notre offre en direction des enfants de moins de 12 ans.

Ce groupe cible était particulièrement bien représenté puisque des élèves motivés, accompagnés de leurs enseignants, ont agrémenté la soirée avec des prestations de rap et de chants. Certains se sont prêtés au jeu d’une animation mobiklasse.de, ce programme destiné à sensibiliser à l’apprentissage de la langue allemande. 

Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a rappelé dans son discours « combien l’amitié franco-allemande est une conquête permanente au service de l'Union européenne » et qu’il est important de « permettre à des jeunes de tous les horizons de partir en mobilité parce que l’attachement à l’Europe ne s’apprend pas dans les livres. »

Pascal Hector, ministre plénipotentiaire de l’Ambassade d’Allemagne, a souligné que « nous avons besoin de l'Union européenne. Et pour qu’elle fonctionne, il faut un moteur franco-allemand fort. »

Pour clore la soirée, le groupe allemand  OK KID a offert au public des sonorités hip-hop et hypnotiques, agrémentées de textes aux messages résolument engagés.

Le groupe a sorti un nouvel album « Sensation » en octobre 2018 et a été nommé dans la catégorie Meilleur album de l’année au « 1Live Krone », concours musical équivalent aux NRJ-Music Awards.