Les 7 et 8 décembre, l’OFAJ réunissait plus de 50 personnes actives dans le travail international de jeunesse en France, en Allemagne et en Algérie, à l’occasion d’une rencontre du réseau en ligne. Avec cet événement, l’OFAJ renforce les organisations de la société civile au service de la jeunesse de chaque côté de la Méditerranée.

Anne Tallineau et Tobias Bütow, secrétaires généraux de l’OFAJ, ont ouvert la manifestation. Par la suite, une table ronde sur les enjeux actuels pour la jeunesse et la société civile a réuni des représentantes et représentants des secteurs culturel et universitaire, de l’Agence française du développement et une ancienne participante d’un projet. Dans le cadre d’ateliers, les participantes et participants ont évoqué l’égalité homme-femme, la transition numérique et le développement durable. Pour conclure, Silke Borgstedt (SINUS-Institut) a présenté un nouveau projet de recherche – soutenu par l’OFAJ – pour l’évaluation des projets trinationaux. 

En période de crise, il est plus important que jamais de garder le contact. L’OFAJ continuera de soutenir ses partenaires internationaux. Il souhaite ainsi leur permettre de mettre en place des rencontres sur des sujets qui intéressent la jeunesse.