La ministre allemande de l'Alimentation et de l'Agriculture Julia Klöckner a accueilli mardi dernier, le 1er septembre son homologue français Julien Denormandie à Bad Kreuznach, sa ville natale située près de Mayence. A cette occasion, un échange avec une dizaine d'acteurs régionaux (représentants régionaux de la chambre d’agriculture et de la société civile rurale) a été organisée. Dans ce cadre, deux jeunes agriculteurs français et allemand,  Pierre (20 ans, agriculteur en Moselle) et Sven (29 ans, agriculteur en Rhénanie Palatinat) ont exprimé, face aux deux ministres, leurs préoccupations et leurs attentes.
Leur point commun ? L’échange franco-allemand. Tous les deux ont participé à des programmes d’échanges soutenus par l’OFAJ qui leur ont permis d’élargir leur point de vue et d’envisager leur secteur professionnel, l’agriculture, dans une dimension franco-allemande et européenne. Dans l’agriculture aussi l'échange d’expériences entre jeunes professionnels s’avère bénéfique et marque leurs parcours.

En 2020, la politique agricole ne peut plus être une simple affaire nationale. Le dialogue entre les pays sur ce sujet est indispensable et il en faut encore davantage pour édifier un standard européen commun. Dans ce cadre, l’implication de la jeunesse et notamment des jeunes agriculteurs des deux pays est essentielle.

L’OFAJ s’engage à soutenir davantage de projets communs entre les jeunes issus des zones rurales, d’échanges sur la politique agricole et de discussions sur l’Europe.