Au programme de cette rencontre : l’amitié franco-allemande, les programmes de mobilité et les élections européennes.

Les élèves ont commencé par une animation linguistique proposée par Anja Brückner, animatrice mobiklasse.de en Île-de-France. L’occasion de parler allemand et d’évoquer les différences interculturelles. Comment se dire bonjour ? Quel est le rapport à la ponctualité ? Certaines élèves parties en stage à Berlin ont fait part de leurs expériences dans le cadre du programme Erasmus+, CapMob2.0, à destination des élèves de lycées professionnels.

Till Meyer, président de la Fédération des Maisons franco-allemandes, a ensuite animé un échange entre les élèves et les partenaires du programme avant qu’une élève ne conclue : « Il faut se faire sa propre expérience plutôt que d’écouter les préjugés. »

Cette matinée s’est terminée par la visite d’une boutique, qui vend des vêtements confectionnés par les élèves du lycée – et par un moment convivial dans le foyer avec les jeunes Berlinois, partenaires du projet Erasmus+ de l’établissement.

Sur les réseaux sociaux