« La digitalisation est un nouvel enjeu. Comment traduire notre travail de mémoire pour la génération « instagram » ? Cela reste un réel défi pédagogique » (Tobias Bütow)

Pour les 30 ans de la chute du Mur de Berlin, la Maison de l’Europe de Paris a organisé le 12 novembre 2019 – en coopération avec l’OFAJ – une journée de commémoration où cet enjeu a été évoqué. Une cinquantaine d’élèves de lycées professionnels a participé dans la matinée à des ateliers interactifs sur l’histoire. Ils ont ainsi mis les événements en perspective avec leur quotidien et pris conscience de certaines avancées – comme la liberté de circulation et la liberté d’expression en Europe. Les participantes et participants ont aussi abordé les murs invisibles d’aujourd’hui : les inégalités économiques et sociales, les disparités géographiques, les débats sur le genre et la religion…

Plusieurs expertes et experts ont apporté leur éclairage : Ulrich PFEIL, professeur à l’Université de Lorraine, Frédéric BARRIERA, directeur artistique de la compagnie de théâtre Paris-Berlin Cie, Pascale LABORIER, enseignante-chercheuse en sciences sociales à l’Université de Nanterre, Pascal HECTOR, chargé d’affaires de l’ambassade d’Allemagne à Paris, Tobias BÜTOW, secrétaire général de l’OFAJ, Géraldine SCHWARZ, journaliste franco-allemande et Babette NIEDER, ancienne secrétaire générale de l’OFAJ et de la Maison de l’Europe à Paris.

 

Cliquez ici pour plus d’infos sur la journée de commémoration