Présidé par le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, le Conseil des ministres franco-allemand (CMFA) du 31 mai 2021 a fait le point sur la mise en œuvre du traité d'Aix-la-Chapelle et l'impact de la pandémie sur la coopération franco-allemande.

Les jeunes font partie des catégories de population les plus touchées par les conséquences de la crise sanitaire. C’est pourquoi la nécessité de reprendre les échanges de jeunes, notamment grâce aux programmes de l’OFAJ, a été mis en avant au CMFA.

La déclaration finale commune fait état du développement de la mobilité franco-allemande des jeunes, de l’accroissement du Fonds citoyen, mis en œuvre par l’OFAJ, et de la mise en place d’une consultation franco-allemande des jeunes sur l'avenir de l'Europe à l’automne 2021.

Le renforcement de l’OFAJ se poursuivra dans les années à venir grâce à un plan de relance des échanges pour la jeunesse.

« Nous sommes honorés que le Conseil des ministres franco-allemand soutienne notre organisation et notre plan de relance ! C'est un signal fort de la part de nos deux gouvernements pour que les échanges de jeunes reprennent à plein régime après la pandémie. Notre objectif est de redévelopper et de donner un nouvel élan au travail de jeunesse. Les jeunes ont besoin d’Europe. »
Anne Tallineau et Tobias Bütow, secrétaires généraux de l’OFAJ