Un siècle après la bataille de Verdun, symbole de l’horreur de la Première Guerre mondiale qui a vu tomber plus de 300 000 soldats français et allemands en 10 mois, de jeunes Français et Allemands commémorent leur passé commun à travers de nombreuses manifestations et rencontres.

Le 21 février 2016, le Secrétaire général de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et 20 jeunes participants à des projets subventionnés par l’OFAJ prendront part à la cérémonie commémorative au Mémorial de Verdun autour d’une visite du champ de bataille organisée par l’association « Connaissance de la Meuse » et d’un pèlerinage sur les différents lieux de guerre et de commémoration.
Pour Béatrice Angrand et Markus Ingenlath, Secrétaires généraux de l’OFAJ, « c’est un acte essentiel pour la paix et la réconciliation, dans le contexte actuel de crise de l’Europe et de ses valeurs, dans lequel des stéréotypes et des pensées nationalistes font surface, que de jeunes Français et Allemands commémorent ensemble le passé et renforcent toujours plus les liens d’amitié qui unissent nos deux pays » .

Tout au long de l’année 2016, l’OFAJ soutiendra plus de 30 rencontres de jeunes consacrées au travail de mémoire et d’éducation à la paix entre la France, l’Allemagne et des pays-tiers.
A l’image des collégiens d’Amiens et de Morschbach, qui dans le cadre du projet « Die Magier des Friedens – les magiciens de la paix » réaliseront, du 17 au 21 mars, des projets artistiques en lien avec le théâtre, la danse, la musique, la photographie et la vidéo. Des ateliers leur permettront d’évoquer la guerre, la paix et l’entente entre les peuples. Leurs réalisations seront présentées sur un portail en ligne et dans une exposition itinérante pour inspirer d’autres écoles et les inciter à s’investir de manière interactive.
A Marseille, l’association « Une Terre Culturelle » organisera, du 24 avril au 1er mai, une rencontre franco-germano-algérienne pour restaurer l’histoire commune et remettre en question les stéréotypes véhiculés par l’histoire de la colonisation, et les périodes de répression et d’hostilité. Des jeunes, âgés de 15 à 17 ans, vivant dans un contexte social difficile, souvent éloignés de la mobilité internationale, participeront à cette rencontre.

Point culminant de cette saison mémorielle : le 29 mai, avec la rencontre de 4 000 jeunes Français et Allemands en présence de François Hollande et d’Angela Merkel, à l’occasion d’une cérémonie officielle à Verdun. Dès le 26 mai, l’OFAJ proposera, avec ses partenaires et la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, un programme pédagogique comprenant des animations linguistiques et des ateliers consacrés entre autres à la pédagogie de la paix. Des concerts de jeunes talents français et allemands sont également prévus.

Entre 2014 et 2018, l'OFAJ aura soutenu 100 projets pour la paix en Europe. Pour accompagner ces rencontres, il a développé avec des chercheurs un vademecum intitulé « l’histoire et la mémoire dans les rencontres internationales de jeunes ». Cet ouvrage propose des méthodes grâce auxquelles les participants peuvent s’approprier l’histoire par une approche multiperspectiviste dans laquelle l’ouverture et le dialogue sont placés au coeur des échanges.

Fichier
cp-verdun-ofaj.pdf