Dans le cadre d’un projet franco-germano-polonais, soutenu par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, 24 jeunes sourds et malentendants rencontreront le ministre de l’Education nationale

mercredi 21 février 2018 à partir de 19h
à l’Institut National de jeunes sourds de Paris (INJS).

254 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

RER B : Luxembourg  / Bus : 21, 27, 38, 85

Après une étape à Berlin, les participants se retrouvent à Paris, pendant cinq jours, pour travailler ensemble à la création d’une exposition sur le thème « Etre jeune sourd.e en 2018 ». Ils abordent cette question à travers le dessin, la photographie, le collage ou encore le théâtre.

Pour faciliter la communication entre ces jeunes qui ne partagent pas la même langue des signes, l’OFAJ met à leur disposition des outils pédagogiques comme la méthode «Tandem », basée sur le principe de l’apprentissage linguistique mutuel et réciproque.

Pour Béatrice Angrand et Markus Ingenlath, Secrétaires généraux de l’OFAJ : « ce projet allie deux composantes essentielles pour notre institution : d’une part, celle de la stratégie « Diversité et Participation » que nous poursuivons depuis 2006 pour permettre à tous les jeunes, et en particulier les jeunes ayant moins d’opportunités d’accéder à la mobilité internationale. D’autre part, celle des rencontres trinationales qui permettent d’élargir l’expérience franco-allemande à d’autres pays. La Pologne est le pays tiers partenaire avec lequel nous avons réalisé le plus de rencontres. 1 189 projets franco-germano-polonais comptant 17 665 participants ont été subventionnés depuis 1999. »

Organisé à l’initiative du Centre Français de Berlin en partenariat avec la Margarete-von-Witzleben Schule de Berlin, l’association Peuple et Culture et l’INJS ainsi que l’institut pour jeunes sourds Głuchoniemych de Varsovie, le projet a également bénéficié d’un soutien financier de la Ville de Paris.

Fichier
cp-rencontre-trinationale-blanquer.pdf