Si la pratique du Planspiel (jeu de simulation) est assez courante en Allemagne, elle n’est pas aussi répandue en France. En dehors du cadre académique, elle est pratiquement absente des formations binationales et internationales pour la jeunesse. 

Parmi les événements subventionnés ou organisés par l’OFAJ, les partenaires Atout-Diversité, Peuple et Culture et polyspektiv ont développé des supports d'activité pour diffuser ce format. Les jeux de simulation sont testés avec des groupes de jeunes et retravaillés lors de formations avec des multiplicatrices et multiplicateurs. Des informations complémentaires sur cette méthode sont ensuite mises à la disposition du grand public.

Méthode et objectifs d’apprentissage

À l’aide d’un sujet d'actualité, le jeu de simulation permet de mieux comprendre les prises de décision démocratiques ou les négociations diplomatiques. Les participantes et participants déterminent le déroulement de l’action, ce qui rend le processus d’apprentissage particulièrement captivant. Les jeux de simulation favorisent :

  1. Une meilleure connaissance des institutions politiques et de leurs rôles
  2. L’intérêt pour des valeurs telles que la démocratie, l’empathie et la solidarité
  3. Le développement de compétences sociales et de capacités de négociation

Quelques exemples de jeux de simulation franco-allemands :

  1. Plastik To Go : un jeu de simulation portant sur la législation de l’Union européenne (UE) basé sur le thème des emballages à usage unique
  2. Conseil des ministres franco-allemand (CMFA) : un jeu de simulation sur la coopération binationale en matière d'emploi, de migration et de lutte contre le réchauffement climatique

Matériel d’accompagnement :

Le matériel d’accompagnement comprend tous les documents nécessaires, dont un guide qui détaille les étapes de préparation, d’orientation et d’évaluation d’un jeu de simulation.

Il est disponible sur demande auprès de boitieux@peuple-et-culture.org et hn@polyspektiv.eu.

Le jeu de simulation est recommandé aux multiplicatrices et multiplicateurs qui ont déjà participé à ce type d’expérience. Il est aussi possible de suivre des formations aux jeux de simulation.

Plus d’informations à propos des jeux de simulation (en français) sur le site www.planspiel.fr et dans la vidéo suivante : 


1.Plastik To Go:législation de l’Union européenne (UE) avec l’exemple des emballages à usage unique

Mise en situation :

Il nous parait normal de prendre un café à emporter ou de commander un burger. On en oublie souvent les répercussions pour l’environnement.

La Commission européenne a donc soumis un projet de règlement. Ce projet interdit la distribution gratuite d’emballages en plastique pour les aliments et les boissons à emporter ou à livrer. En outre, il serait obligatoire de signaler les répercussions négatives sur l’environnement.

Des membres de la Commission européenne et du Parlement européen et des ministres d’État examinent la proposition et prennent une décision.

Répartition en modules

Le jeu de simulation s’organise en différents modules.  Il peut être adapté suivant la taille du groupe, le temps disponible et les objectifs d’apprentissage. Il est possible de recréer une audition au Parlement européen ou de reproduire l’ensemble de la procédure législative entre le Parlement, le Conseil et la Commission européenne.


2. Jeu de simulation du Conseil des ministres franco-allemand (CMFA)

Coopération binationale en matière d’emploi, de migration et de lutte contre le réchauffement climatique

Mise en situation :

Le Conseil des ministres franco-allemand se réunit. Il discute des initiatives en matière de politique de l’emploi, de migration et de lutte contre le réchauffement climatique.

Jusqu'à présent, la France et l'Allemagne ont fait des choix très différents dans ces domaines. Toutefois, pour avoir un impact fort, il faut une solution internationale et des idées communes dans le cadre de la construction européenne. Les gouvernements veulent donc partager leurs expériences pour en tirer des conclusions, et ainsi proposer ensemble des actions concrètes.

Les gouvernements des deux pays défendent leurs intérêts respectifs, développent de nouvelles idées et négocient des compromis.

Répartition en modules

Le jeu de simulation peut être adapté suivant la taille du groupe – un même rôle peut être occupé par une ou deux personnes – et suivant le temps disponible, qui permettra de jouer deux ou trois situations différentes.