avec Pierre Singaravélou et Quentin Deluermoz

Et si l’histoire, ou la vie, avait suivi un autre cours ? Que serait-il advenu si le nez de Cléopâtre avait été plus court ? Si Napoléon avait remporté la bataille de Waterloo ? Si le mur de Berlin était resté en place ? Souvent dédaignée par les historiens, l’analyse contrefactuelle frappe par son actualité comme la diversité de ses usages– des fictions uchroniques les plus loufoques aux hypothèses les plus sérieuses. Fondamentalement participatif et immersif, ce mode de questionnement peut en outre donner lieu à une forme originale d’échange entre les historiens et le public, plus équilibrée, appelée les « ateliers d’histoire partagée ».

  • Cet événement se déroule dans le cadre du colloque "Die Straße ist die Tribüne des Volkes’: Ansichten zum 4. November 1989" et du projet théâtral et scientifique "Utopia 89" (Centre Marc Bloch / Institut français Berlin).
  • Avec le soutien de la Fondation Rosa Luxemburg, du Bundeszentrale für politische Bildung et de l'OFAJ

Infos

  • De 14h à 15h30 en salle Boris Vian, Institut français Berlin
  • En français, avec traduction simultanée
  • Conférence de Quentin Deluermoz (Université Paris 13/Nord) et Pierre Singaravélou (Université Paris-Sorbonne), suivie d'une discussion avec Effi Böhlke (Fondation Rosa Luxemburg) et Jérôme Heurtaux (CEFRES, Prague).

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Date
31.10.2019
Lieu
Berlin