Accessibilité

Taille du texte:

Current Size: 100%

Affichage:

  • Contrasté
  • Standard

« Démocratie en danger ? Une réponse franco-allemande » - Lancement réussi du Civic BarCamp sur l’éducation à la citoyenneté à Marseille

Attention : cette page n'a pas été mise à jour depuis plus de 6 mois. Les informations ne sont plus actuelles.

du 4 au 7 avril 2017 à Marseille

Dans un contexte d’élections en France et bientôt en Allemagne, qui pourraient être décisives pour l’avenir de l’Europe, l’association Vote&Vous organise cette année deux conférences autour du thème « Démocratie en danger ? Une réponse franco-allemande »  à Hambourg et à Marseille en coopération avec l’Agence fédérale allemande pour l’éducation civique/bpb et l’Office franco-allemand pour la Jeunesse.

Le lancement du Civic BarCamp a eu lieu à Marseille : 60 jeunes participantes et participants ont débattu pendant deux jours lors de tables rondes choisies par leur soin de thèmes comme « école et démocratie », « l’émergence du populisme en France et en Allemagne », « avoir plus de « pouvoir » en tant que citoyen », et « les effets de la révolution technologique sur la démocratie » sur l’ancien site industriel Friche La Belle de Mai.

Les Barcampers ont eu l’opportunité de poser leurs questions à des personnalités éminentes lors du débat public qui s’est tenu le 6 avril avec les représentants des villes de Marseille et Hambourg, qui célébreront l’année prochaine les 60 ans de leur jumelage, le président de la bpb, Thomas Krüger, la Secrétaire Générale de l’OFAJ ainsi que de nombreux invités.

La politologue française du CNRS, directrice de recherche émérite au CNRS, Catherine Withol de Wenden, et le  juriste, historien et professeur du WBS Dieter Gosewinkel, ont ensuite expliqué les différences entre les concepts de citoyenneté et de nationalité entre la France et l’Allemagne avant de présenter leur développement historique.

Il est apparu que dans le contexte actuel de crise économique et sociale, la nationalité est liée à l’ethnicisation et qu’il manque  à la France et à l’Allemagne une politique d’intégration efficace pour les nouveaux arrivants.

Les initiatives civiques Démocratie ouverte et  Les Têtes de l’Art, représentées par Clara Boudehen, membre du conseil d’administration de Démocratie Ouverte, et Sam Khebizi, président de « Les Têtes de l’Art », ont présenté des solutions concrètes. Par exemple, utiliser la culture comme outil d’apprentissage de la citoyenneté ou encore trouver des solutions techniques  pour résoudre le manque de participation politique des jeunes.

Thomas Krüger, président de l’Agence fédérale allemande pour l’éducation civique/bpb, a présenté entre autre de nouvelles approches qui permettraient à la bpb de toucher des jeunes défavorisés et a abordé le problème des Fake News, pour lequel la bpb souhaite dévélopper une offre d'éducation civique et médiatique.

La table ronde a été animée par Benjamin Kurc, président de Vote&Vous.

Plus d’informations: info@vote-et-vous.fr