La promotion du français et de l'allemand S P R A C H E / L A N G U E

La promotion du français et de l'allemand à l'école

Apprendre la langue...

Petits et grands peuvent avec l'OFAJ acquérir des connaissances linguistiques ou les améliorer. Différents programmes d´échanges leur sont ouverts soit dans le cadre de la vie scolaire, soit dans le cadre extra-scolaire.


Apprendre la langue...

        à l'école primaire

Depuis 1968, plus de 2.000 instituteurs français ont permis à une dizaine de milliers de jeunes enfants allemands de s´initier, en général pendant deux ans (niveaux CM1 et CM2), à la langue française dès l´école primaire et ensuite, de choisir le français au lycée. A leur retour, ils sont en mesure d'enseigner l´allemand à leurs élèves. Le séjour des instituteurs dans un établissement d´enseignement de l´autre pays dure une année scolaire, quelquefois deux.
Pendant ces trente ans, un nombre voisin d´instituteurs allemands ont sensibilisé de jeunes écoliers français à la langue allemande et à leur retour en Allemagne, de jeunes écoliers allemands au français.
L'OFAJ assure la coordination générale de cet échange en étroite coopération avec le Ministère de l'Education Nationale et les Ministères (le plus souvent de l'éducation, parfois des affaires sociales) de Bade-Wurtemberg, Bavière, Berlin, Brandebourg, Hesse, Rhénanie du nord-Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Saxe et Thuringe. Il assure le suivi pédagogique des enseignants, les prépare à l´enseignement de leur langue en tant que langue étrangère et les prépare au séjour dans l´autre pays.
Il est à noter une modification de ce programme pour l'adapter aux nouvelles décisions politiques concernant l'initiation des langues vivantes dans le primaire en France ainsi que dans certains Länder en Allemagne. De plus en plus, les participants de ce programme devront contribuer à la formation continue des enseignants du primaire pour les aider à assurer l'enseignement d'initiation de la langue du partenaire. Il est d'autant plus important de maintenir, voire même de développer, l'enseignement de l'allemand en France et du français en Allemagne dans les classes primaires afin d'enrayer la baisse du nombre d'élèves apprenant l'autre langue dans l'enseignement secondaire des deux pays.






Apprendre la langue...

        au lycée ou au collège

Nouveau : Programme Voltaire
Un programme d´échanges individuels financé par l´OFAJ permet à des élèves de 4e, 3e, 2e et 1ère ayant un minimum de deux ans d´apprentissage de l´allemand de passer 3 mois dans l'autre pays et de recevoir en échange leur correspondant pendant 3 mois. Le jeune Français assiste aux cours dans l´établissement partenaire et est hébergé dans une famille ayant un enfant du même âge. A son tour, le jeune Allemand séjourne en France, assiste aux cours dans l´établissement de son correspondant et est hébergé en famille. (Il y a réciprocité et non simultanéité).






Apprendre la langue...

        pendant un échange de classes (enseignement général)

Nombre de scolaires participent aux échanges de classe organisés entre écoles primaires, collèges et lycées français et allemands. En général pendant une à deux semaines, les jeunes sont accueillis en famille et participent aux cours avec leur "correspondant". Leur séjour ne contribue pas seulement à améliorer leurs connaissances linguistiques mais aussi à les familiariser avec l'autre pays, sa culture, son histoire, la vie de ses habitants, etc.

De plus en plus d'échanges s'articulent autour de projets interdisciplinaires et ne sont donc pas orientés sur la simple découverte "touristique" de l'autre pays. Certaines classes montent ensemble une pièce de théâtre d´un auteur de l´autre pays; d'autres travaillent ensemble sur un projet, par exemple l´étude de la biologie marine et invitent ainsi d'autres professeurs que ceux de langue étrangère à y participer; d´autres encore correspondent par Internet, films-vidéo et se présentent mutuellement les fêtes des deux pays; enfin, certaines classes se rencontrent ailleurs, par exemple dans un centre d'accueil à la montagne pour s´y consacrer à la découverte et à l'étude de la faune et de la flore.

Il convient de noter que de nombreux projets ont été articulés en 1998 autour des possibilités offertes par Internet aux dépens semble-t-il du thème de l'environnement très utilisé les années précédentes. Nombreux également ont été les échanges incluant une production théâtrale, ainsi que les projets interdisciplinaires.

Enfin, citons une expérience très intéressante menée par la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris qui accueille dans des "classes Villette" les jeunes Français et les jeunes Allemands et leur propose une découverte de la Cité et la réalisation sur place d´un projet sur une science ou une technique de leur choix. Un projet semblable existe également au Deutsches Museum à Munich.

Les sections européennes d'allemand en France développent, depuis deux ans, une coopération avec les sections bilingues de français en Allemagne. L'OFAJ leur apporte son soutien pédagogique et financier et permet notamment aux élèves de classes terminales préparant le baccalauréat et l´Abitur de participer à des échanges spécifiques. Actuellement, une quarantaine d'établissements sont impliqués dans ce programme.

L'OFAJ s'est engagé lors de diverses rencontres dans les Länder et dans les académies à encourager l'énorme travail bénévole des enseignants indispensable à la réussite des échanges. On ne saurait être assez attentif à l'effort immense qui est demandé aux enseignants lors d'un échange. Il ne s'agit plus d'enseigner une langue étrangère face à une classe à raison de quelques heures (3 à 5) par semaine, mais d'accompagner à temps plein un groupe de jeunes dans leur découverte d'une autre réalité. La relation pédagogique s'en trouve entièrement modifiée et les enseignants doivent s'approprier les méthodes de l'apprentissage interculturel et de la pédagogie des rencontres. De plus, si les enseignants des deux établissements veulent construire un projet pédagogique interdisciplinaire conjoint, ils devront faire face à des habitudes et des méthodes pédagogiques différentes des leurs et parfois difficilement compatibles. L'OFAJ se fait beaucoup plus présent pour aider et soutenir ces enseignants qui en retour valorisent son intervention au delà de l'aide financière. Il reste à clarifier sur le plan politique comment les ministères des deux pays peuvent reconnaître, encourager et récompenser l'engagement des enseignants dans les échanges. On ne peut que souligner l'importance des échanges scolaires franco-allemands qui représentent souvent le premier pas d'un jeune vers l'autre pays. Ils sont déterminants dans son évolution personnelle et complètent l'enseignement de la langue du partenaire construisant ainsi les bases de la compréhension linguistique et culturelle. Ils devraient aussi être, pour un plus grand nombre de futurs citoyens, l'occasion de commencer une démarche personnelle vers l'apprentissage interculturel et d'expérimenter dès l'adolescence des temps de dialogue entre deux cultures. Les échanges scolaires sont bien le fondement des échanges entre nos deux pays.






Apprendre la langue...

        pendant un échange de classes (enseignement professionnel et technique)

De plus en plus d´établissements réalisent des rencontres franco-allemandes, surtout dans les domaines suivants :

  • exploitation agricole et forestière
  • santé, para-médical
  • bureautique
  • technico-commercial

Les jeunes qui participent à ces rencontres - d'une durée de 1 à 3 semaines - suivent les cours de l'établissement partenaire, visitent des entreprises et approchent ainsi le monde du travail de l'autre pays.











zum schulischen Sprachbereich

L a n g u e - S p r a c h e