• 1. Qui peut participer au programme Élysée Prim ?

    Les enseignantes et enseignants titulaires de l'enseignement public du premier degré, justifiant de deux années d’ancienneté lors de la prise de poste en Allemagne.

  • 2. Des prérequis linguistiques sont-ils exigés pour participer au programme Élysée Prim ?

    Même si aucun prérequis linguistique n’est requis pour participer au programme Élysée Prim, il est utile d’avoir quelques connaissances en allemand. Toutefois votre candidature sera tout de même examinée si vous êtes particulièrement motivé, quand bien même votre niveau de langue demanderait à être perfectionné. De plus, l’OFAJ vous propose un cours de langue durant l’été précédant votre départ en Allemagne afin de vous préparer au mieux. L’OFAJ a également développé la plateforme en ligne « PARKUR » qui a pour objectif de préparer à la mobilité (améliorer son niveau linguistique, acquérir des compétences interculturelles). La plateforme « PARKUR » est réservée aux moins de 30 ans, une exception est cependant faite pour les participantes et participants au programme Élysée Prim qui peuvent en bénéficier sans limite d’âge.

  • 3. Ma famille peut-elle m’accompagner en Allemagne si je participe au programme Élysée Prim ?

    Chaque année, des participantes et des participants partent en famille en Allemagne, et les retours sont positifs en général. Cette expérience sera aussi enrichissante pour vous que pour vos enfants qui se souviendront toute leur vie de cette immersion culturelle et linguistique !

    Les parents sont en revanche eux-mêmes responsables de trouver une école adaptée pour leurs enfants. Néanmoins, n’hésitez pas de formuler vos besoins dans votre dossier de candidature, la commission de répartition et les représentants des Länder tenteront de les prendre en considération dans la mesure du possible.

  • 4. Comment déposer un dossier de candidature ?

    Votre candidature est à envoyer par voie hiérarchique à l’inspection académique de votre département. Le programme est publié chaque année au Bulletin officiel de l’Éducation nationale pour une participation à la rentrée suivante.

  • 5. Comment est décidée mon affectation ?

    Une « commission binationale de répartition » constituée de représentantes et représentants du Ministère de l’Éducation nationale en France, des Ministères des Länder et de l'OFAJ se réunit courant mars pour effectuer la répartition des candidatures validées par leur administration. Ainsi, les enseignantes et enseignants de France sont affectés à un Land. Il s’agit là d’une équation difficile puisqu’il faut accorder les vœux émis avec les postes disponibles, tout en tenant compte des partenariats existant entre les académies et les Länder, afin d'en renforcer les liens et de respecter le principe de réciprocité du programme. Certains Länder et certaines académies participent très régulièrement au programme Élysée Prim, tandis que d’autres participent de manière beaucoup plus ponctuelle. Le nombre de poste par Land et par Département est donc également très variable. En règle générale, vous saurez début avril dans quel Land vous êtes affectés.

  • 6. Quand est-on informé de son école affectation ?

    Vous recevrez entre avril et juin le descriptif de votre poste précisant votre affectation et vos missions. Le délai varie en fonction du calendrier scolaire du Land et du mouvement du personnel.

    L’affectation dans les écoles se fait par les Länder en fonction des besoins. Attention, il ne s’agit pas d’un échange de poste à poste !

  • 7. Quelle est la durée du programme Élysée Prim ? Peut-on renouveler ?

    Une année scolaire, renouvelable une fois uniquement.

  • 8. Faut-il remplir un nouveau dossier de candidature si l’on souhaite renouveler ?

    Oui, les enseignantes et enseignants français déjà en poste en Allemagne et souhaitant être reconduits doivent renseigner un nouveau dossier de candidature.

  • 9. Dans combien d'établissements interviennent les enseignantes et enseignants ?

    Chaque enseignant se voit attribuer un nombre limité de classes et d’écoles (souvent entre 1 et 4) proches les unes des autres pour effectuer son temps de service.

  • 10. Quel est le rôle d’une enseignante ou d’un enseignant français en Allemagne dans le cadre du programme Élysée Prim ?

    Enseigner sa langue maternelle à des élèves allemandes et allemands ! Travailler et vivre outre-Rhin permet de découvrir de l’intérieur le système éducatif allemand et améliorer sa connaissance du pays. Cela permet également de consolider son niveau d’allemand, ce qui permet à son retour en France d’enseigner avec aisance cette langue à ses élèves. De plus, les participantes et participants pourront acquérir une solide expérience dans l’enseignement du français langue étrangère.

     

    Les enseignantes et enseignants assurent un service identique à celui de leur homologue dans le pays concerné et relèvent des autorités scolaires locales. Après un temps d'adaptation, des activités complémentaires peuvent leur être confiées : formation en français des enseignants allemands, élaboration de matériel pédagogique, ou encore participation à un enseignement dans une autre discipline : éducation physique et sportive, éducation musicale ou éducation artistique, intervention dans des écoles maternelles/Kindergärten.

  • 11. Est-il possible de contester son affectation ?

    Non, puisqu’en remplissant et signant le dossier de candidature au programme Élysée Prim, on « s’engage à accepter une affectation conforme à l’un des 5 vœux [de Länder] formulés et on reconnaît avoir été informé(e) qu’aucune demande ultérieure de changement d’affectation ne pourra être prise en considération ».

  • 12. Quid de la rémunération ? Existe-t-il une aide à la mobilité ?

    Durant l’échange, les enseignantes et enseignants de l'enseignement public du premier degré restent affectés sur le poste dont ils sont titulaires et continuent d’être rémunérés par les services de la DSDEN. En revanche, le versement des bonifications indiciaires liées à l’exercice effectif de certaines fonctions – celles de direction notamment – est interrompu.

    Une indemnité représentative de frais d’expatriation temporaire (dont le montant est réévalué chaque année) est versée en une seule fois par les services académiques au cours du premier trimestre de l'année scolaire. Elle est destinée à compenser forfaitairement les frais de voyage et de logement afférents au séjour et n'est pas assujettie à l'impôt sur le revenu. À noter que celle-ci devra être remboursée au prorata de l’année scolaire restant à couvrir en cas d’abandon.

  • 13. Que se passe-t-il après l’échange ?

    Les enseignantes et enseignants adressent obligatoirement le 1er mai (de chaque année) dernier délai, un rapport d’activité à l’inspecteur de l’éducation nationale de circonscription dont ils dépendent, à la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO), à l’OFAJ et au responsable du Land d’affectation.

    Les enseignantes et enseignants qui terminent l’échange sont également conviés à une réunion d’évaluation fin mai, qui leur permet de témoigner de leur année d’enseignement en Allemagne et de rencontrer les nouvelles participantes et les nouveaux participants à l’échange.

    Un échange n'est pas un détachement. Leur poste n'étant pas déclaré vacant, toute enseignante ou tout enseignant doit donc, au terme de l'échange, regagner son poste en France. Les enseignantes et enseignants signent l'engagement de contribuer, à leur retour, au développement de l'enseignement de l'allemand dans leur département.

  • 14. L’OFAJ nous aide-t-il à trouver un logement en Allemagne ?

    Non, mais lors de la réunion d’information qui a lieu fin mai, il y a une mise en contact qui se fait avec les participantes et participants au programme Élysée Prim qui rentrent d’Allemagne et avec celles et ceux qui quittent l’Allemagne pour aller en France. Ce réseau permet souvent de faciliter la recherche d’un logement. Il est toutefois important de souligner que la recherche d’un logement en Allemagne est un des défis à relever.

  • 15. Y a-t-il des formations de préparation et d’accompagnement ?

    La coordination et l’accompagnement pédagogique du programme Élysée Prim sont assurés par l’OFAJ qui propose une réunion d’information, un stage pédagogique, un cours de langue, un stage intermédiaire et une réunion bilan en fin de séjour ainsi que des webinaires d’approfondissement. Les formations sont gratuites et l’hébergement et les frais de programme sont pris en charge par l’OFAJ, un forfait est accordé pour les frais de voyage.